vendredi 19 mai 2017

Makis aux orties


Les makis, c'est parfait pour les piques-niques: ça se prépare à l'avance, ça se mange froid, ça se transporte facilement, et surtout ça en jette à mort.

Alors j'ai courageusement testé pour vous: une autre façon de préparer les orties pour qu'elles arrêtent de piquer - sans les hacher ni les sécher ni les cuire: en les faisant mariner dans de l'ume su... Je confirme: ça marche!!! Et en plus c'est très bon.


Pour 2 à 3 portions
  • 200g de riz italien ou espagnol (un petit gros genre arborio)
  • 15 têtes d'orties
  • 3 à 4 càs de graines de sésame (c'est joli si on mélange des noires et des claires)
  • 5 ou 6 feuilles de nori
  • quelques càs d'ume su
  • facultatif  - 200 g de tofu nature

Préparation

la veille
  1. Si vous comptez utiliser du tofu, le couper en lamelles, le faire cuire à la vapeur et mariner 12 heures dans de l'ume su
  2. Faire également mariner les orties plusieurs heures dans l'ume su
  3. Faire cuire le riz - il doit être bien cuit
le jour j
  1. Disposer le riz sur les feuilles de nori sur un tapis à maki
  2. Le riz doit former un rectangle d'envirron 1 cm d'épaisseur sur un peu moins de la moitié de la feuille;  laisser aussi 1 cm sur les bords
  3. Disposer les feuilles d'ortie, le sésame et le tofu, en longueur, au milieu du rectangle de riz
  4. Enfin, rouler et presser le maki (il faut aller vite, sinon la feuille se tord bizarrement)
  5. Conserver les tronçons dans une boîte hermétique au frigo
  6.  Au moment de servir, couper les tubes en tronçons d'1,2 cm de large
  7.  Servir avec du shoyu, du wasabi, du gingembre confit, ...

Alternative: des onigiris!

Si vous n'avez pas de matos pour confectionner les makis ou si vous n'aimez pas les feuilles de nori, on peut aussi faire des onigiris, c'est un peu plus simple. Tant que le riz est bien collant et compact, c'est bon.

Façonnez des petites boules avec vos mains (idéalement, utiliser des gants  mouillés, c'est plus hygiénique et ça colle moins); laissez un trou au milieu, remplissez-le de quelques têtes d'orties marinées, rebouchez le trou, et roulez la boulette dans les graines de sésame.



jeudi 18 mai 2017

Kluski faciles aux orties


Attention séquence émotions et souvenirs d'enfance: j'ai découvert les kluski quand j'avais 10 ans grâce à une amie polonaise de ma soeur - quelle découverte pour moi qui ne connaissais que les frites et les patates bouilllies! Un tout grand moment. Au fond, la découverte des kluski marque pour moi la sortie des années 80.


J'ai refait des kluski toute seule comme une grande, la semaine dernière, un peu par hasard. J'avais l'intention de faire des gnocchis mais finalement je n'ai pas eu le courage de faire plein de mini boules, et j'en ai juste fait six grosses. Et c'était très bon.



Pour deux portions
  • 300 g de pommes de terre ou un reste de purée
  • 24 têtes d'orties
  • 1 tasse de farine - voire davantage
  • 2 càs d'huile de coco
  • Noix muscade

Préparation
  1. Réduire les pommes de terre en purée si ce n'est déjà fait
  2. Hacher les orties
  3. Mélanger la purée, les orties, l'huile de coco fondue, la noix muscade et ajouter progressivement la farine, jusqu'à obtenir une pâte élastique mais ferme, relativement sèche
  4. En faire des boules de la taille d'une balle de golf (utiliser de l'eau et/ou de la farine pour éviter que la pâte ne colle à vos doigts)
  5. Cuire les boules dans de l'eau bouillante (trois ou quatre minutes à partir du moment ou ça flotte)

Servir immédiatement avec un filet d'huile d'olive et une petite salade. Ou alors avec un onion gravy. Encore mieux: un pesto d'ail des ours pour rester dans le thème "plantes sauvages".

mardi 16 mai 2017

Croquettes de riz aux orties et à la bardane


Il n'y a pas très longtemps j'ai fait cuire du riz compet avec de la racine de bardane pour tester une idée de recette (...publication bientôt!) 

Comme j'en avais beaucoup trop, et que j'avais aussi fait un peu trop de pesto d'orties pour mon minestrone, j'ai tout mélangé pour faire des croquettes. Bonne surprise: ortie et bardane se marient très bien (et en plus c'est bon pour la peau, paraît-il).



Pour 4 ou 5 petites croquettes
  • 80 g de riz complet
  • 1 càs de racine de bardane séchée (on en trouve dans les herboristeries ou magasins bio)
  • Une douzaine de têtes d'orties
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 2 càs d'amandes en poudre
  • 1 gousse d'ail écrasée (facultatif)
  • sel, poivre, levure maltée (facultatif)
Préparation
  1. Faire cuire le riz dans de l'eau bouillante avec la bardane
  2. Préparer un pesto en mixant les orties, l'ail et l'huile d'olive
  3. Mélanger le riz, le pesto et les autres ingrédients (assaisonner et goûter)
  4. Façonner des petites croquettes 
  5. Faire dorer les croquettes à la poele dans un peu d'huile d'olive

Minestrone aux orties

On trouve des mélanges pour minestrone dans les magasins bio, mais on peut aussi faire son propre mélange avec quelques céréales et petites légumineuses, par exemple: orge, lentilles et pois cassés. On peut même en faire plein et le conserver dans des bocaux transparents, c'est joli - ça peut même faire un petit cadeau home made et sympa.

Pour les légumes, personnellement je prends presque toujours soit du chou frisé (kale), soit du chou de Toscane, soit des bettes (je suis archi fan), mais à la base tout est permis. Ou alors des fanes de radis ou de navet - c'est aussi la saison justement.


Pour deux ou trois portions
  • 1 tasse de mélange pour minestrone ou scotch brot 
  • 2 càs de mini pâtes type "vermicelles" (j'ai trouvé des pâtes "alphabet", j'adore!)
  • Quelques feuilles de légumes d'hiver/printemps: kale, chou de Toscane, côtes de bettes, fanes de radis ou de navet 
  • Une quinzaine de têtes d'orties
  • 4 à 5 càs d'huile olive
  • 1 morceau d'écorce de citron de quelques centimètres
  • 1 cube de bouillon végétal
  • sel, piment

Préparation
  1. Nettoyer les têtes d'ortie, les mixer avec l'huile d'olive et un peu de sel pour obtenir un pesto. Réserver
  2. Nettoyer les légumes feuilles et les couper en petits morceaux
  3. Faire cuire les légumineuses dans 1.5 L d'eau bouillante avec le cube de bouillon et le morceau de citron.
  4. Cinq minutes avant la fin théorique de la cuisson des légumineuses, ajouter les vermicelles et les légumes feuilles, laisser cuire cinq minutes. 
  5. Penser à enlever le morceau de citron
  6. Servir chaque bol avec une cuillèrée de pesto d'orties
Remarque: le pesto d'ortie ne se conserve pas super bien au frigo, il noircit. On peut à la limite le congeler mais le plus sage est de n'en faire qu'un petit peu à la fois.

lundi 15 mai 2017

Avocat, ortie

...Tout est dit! Une entrée classe et crue, pleine de vitamines et autres microtrucs.


Pour deux portions
  • 1 avocat perfaitement mûr (bonne chance)
  • Quatre ou cinq têtes d'ortie
  • Quelques feuilles d'ail des ours ou de ciboulette
  • Un filet de citron
  • Une pincée de piment 
  • Une pincée de cumin
  • Sel, poivre
Préparation
  1. Couper l'avocat en deux et l'évider
  2. Mixer la chair d'avocat avec tous les autres ingrédients
  3. Pour servir, remettre la mixture dans les deux morceaux de peau d'avocat et garnir avec quelques graines germées, du gomasio, une rondelle de citron, ou ce que vous avez...

jeudi 11 mai 2017

La semaine de Mémé en short

Les orties, c'est génial: c'est plein de microtrucs bons à la santé, c'est gratuit, et surtout.... C'est délicieux.

Les stoemps et les soupes sont délicieuses, mais essayons d'explorer quelques recettes pour changer un peu, dans le cadre d'une extraordinaire grande semaine à thème!
 

En attendant, voici quelques conseils pour cueillir les orties:
  • idéalement l'ortie se récolte avant la floraison (après elle est moins bonne)
  • le mieux est de prendre juste la tête, c'est la meilleure partie (on ne mange pas la tige)
  • pour ne pas se faire piquer, utiliser des gants ou un bête sac de congélation (j'en ai toujours sur moi, c'est pratique pour ramener des trucs) - attention, les sacs ou tissus trop fins, les orties piquent à travers! 
  • éviter les bords des routes, des champs ou des habitations privées, où les orties peuvent avoir été contaminées avec toutes sortes de crasses (eh oui, y doit encore rester des barakis pour taper volontairement du roudup sur leurs orties...)
  • bref, mieux vaut aller dans les bois (en plus les orties des bois piquent moins, paraît-il) (je n'ai pas testé, non)
Nettoyage, préparation et conservation:
  • Quand je rentre chez moi je les rince bien pour les nettoyer (quand j'y pense je verse aussi un chouia de vinaigre blanc), je les essore vaguement et je les conserve au frigo dans un petit sac congélation pour pas qu'elles sèchent. 
  • Au moment de les cuisiner, je tiens les têtes par la tige du bout des doigts de la main gauche (ainsi j'arrive à ne pas me faire piquer - mais si vous avez peur mais vous pouvez utiliser un sac ou un gant), et je coupe les feuilles avec des ciseaux au dessus d'un bol (ensuite, jeter la tige au compost)
  • Alternativement, pour conserver les orties longtemps, on peut les faire sécher et les réduire en poudre (personnellemnt je n'ai jamais essayé).
  • Ultime idée: si jamais vous en avez beaucoup vous pouvez en faire du purin d'ortie pour fertiliser le potager! 
Retrouvez ici toutes nos recettes aux orties - et toutes celles aux plantes sauvages en général.