lundi 26 décembre 2016

La meilleure résolution

La nouvelle année arrive et comme toujours, chacun-e pense à ses bonnes résolutions.

L'autre jour vous vous êtes surpris-e à vous dire que le truc assurerait grave en 2017, ce serait d'arrêter de manger des animaux... Bienvenue au Club des gens super intelligents et trop classes: aujourd'hui c'est Tolstoï qui sert au bar (et Pythagore a fait des cookies).


Thimotée vous dit MERCI et bien joué


Rendez-vous le 1er janvier sur From Belgium Witloof et devenez végétarien en 10 jours grâce à une super méthode basée sur le développement de votre créativité culinaire!!!

Pour celles et ceux qui redouteraient d'avoir de trop grandes ambitions: ma nouvelle résolution pour 2017, c'est d'être à l'heure. Devenir végé, c'est rien à côte, je vous promets! 


***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)




vendredi 16 décembre 2016

Vrai Gras

Chaque année en décembre je fais mon fameux Gras Sans Foie Ni l'Oie, mais là j'avais envie de tester quelque chose de nouveau, pour changer un peu de la formule tofu - agar agar. 

Il y a quelques semaines J'ai vu passer cette recette géniale et j'ai immédiatement été séduite non seulement par le texte et les photos (waow!!!), mais aussi par l'usage de la graisse la plus noble de l'Univers: le beurre de cacao - j'en avais justement un petit peu chez moi. Pour le reste, je m'en tiens surtout à mes ingrédients fétiches: trompettes des morts, pâte de noisette, ume su...

 BREF, cette année, au diable le faux gras, place à l'authenticité: voici le VRAI GRAS.

Une dernière chose - je vous préviens, c'est vraiment, vraiment gras. Sérieux, j'ai checké en ligne les valeurs nutritionnelles du foie gras: c'est la grosse arnaque, y a même pas 50% de gras dans le foie gras. Dans le Vrai Gras, y a bien genre 90%. Le gras, c'est la vie.




Ingrédients
  • 50g de beurre de cacao
  • 20g d'huile de coco
  • 10g d'huile de noix
  • 1 càs de pâte de noisettes 
  • 5-10 trompettes des morts séchées
  • 3 cas de saumure d'oignon rouge (je vous avais dit d'en garder!) (bref: remontez le temps et  faites mariner des lamelles d'oignon rouge 24h dans un mélange de 80% eau et 20% d'ume su)
  • 3 cl de cognac
  • 0.5 cm de vanille
  • 2 clous de girofle
  • 1 mini pincée de 4 épices
  • 1 mini pincée de piment

Préparation
  1. Faire fondre le beurre de cacao avec l'huile de coco, en chauffant le moins possible
  2. Quand c'est fondu, ajouter l'huile de noix
  3. Émietter les trompettes des morts tout tout fin
  4. Les réhydrater dans le cognac avec les épices
  5. Mélanger l'huile fondue et la saumure petit à petit, ça fait une émulsion.
  6. Mixer finement la pâte de noisettes avec les trompettes des morts réhydratées
  7. Mélanger les deux mixtures - il faut procéder rapidement parce que le beurre de cacao va refiger - vous pouvez simplement tout mettre dans le hachoir s'il est assez grand
  8. Transvaser dans un petit pot et conserver au frigo - ça restera bon plusieurs jours; attention ça va devenir très dur dans le frigo donc c'est mieux de le sortir au moins une heure avant de servir (sinon, bon, mettez-le 5 minutes près du radiateur)
  9. Servir sur du pain aux noix ou de la brioche brioche toastée avec du confit d'oignon - voire des oignons fermentés - et un chouette petit vin moelleux (vin nature de préférence - sulfites, mal de tête, toussa)

jeudi 15 décembre 2016

Plaquettes des morts

Votre beau-frère vous trouve bizarre? Il n'a encore rien vu. Cette année pour Noël, offrez-lui des pralines aux champignons. Succès garanti - sans déconner.


Ingrédients
  • 100g de chocolat fondant
  • 5 à 10 trompettes des mortscognac
  • 1 mini pincée de 4 épices
  • 1 mini pincée de piment (ou une rondelle de piment frais)
  • 1 cm d'une gousse de vanille ou une pincée de poudre de vanille
  • 2 cm2 d'écorce de citron vert 
Préparation
  1. Émietter grossièrement les trompettes des morts et les faire mariner minimum une demi heure dans le cognac avec les épices et le citron vert
  2. Ne pas oublier d'enlever les bouts de vanille et d'écorce de citron
  3. Faire fondre le chocolat au bain marie
  4. Disposer le chocolat fondu sur du papier de cuisson ou une plaque en silicone (elle même posée sur un plateau rigide, c'est plus facile pour les manipuler après), de façon à former de petites plaquettes de 5 à 7 cm de diamètre (attention, pas trop près les unes des autres sinon elles fusionnent)
  5. Placer au frigo pour faire bien refroidir
  6. Consommer rapidement


mercredi 14 décembre 2016

Boulettes de Charleroi

Les gens qui me connaissent savent quel est le plus beau coin de terre à mes yeux: je n'ai pas osé les appeler gayettes, mais ces pralines sont (très librement) inspirées des gayettes de Charleroi, les fameuses truffes évoquant un morceau de charbon, fourrés d'un mélange de crème et de chocolat clair. 

La préparation est un peu longue, mais pas très difficile.



Ingrédients
  • 100 g de chocolat blanc (comme celui-là  par exemple)
  • 10 g de chocolat noir
  • + 100 g de chocolat noir pour la couverture
  • 50 g d'huile de coco
  • 5 cl de crème de soja

Préparation
  1. Faire fondre doucement le chocolat blanc et 10 grammes de chocolat noir au bain marie (bien surveiller et mélanger)
  2. Ajouter l'huile de coco vers la fin et mélanger
  3. Retirer du feu et ajouter la crème de soja, mélanger
  4. La préparation est trop liquide à ce stade: comme il faudra former des boulettes, vous pouvez utiliser un moule à glaçons en silicone de façon à préformer les boulettes - placer le moule à glaçons au frigo
  5. Pendant ce temps, faire fondre le chocolat noir au bain marie
  6. Quand le chocolat mou dans le frigo est assez durci (ça peut prendre du temps, je ne connais pas votre frigo), prélever de petites boulettes - idéalement de 1 à 1.5 cm de diamètre
  7. Disposer ces boulettes de chocolat mou sur une plaque
  8. Napper les boulettes molles de chocolat noir fondu; utiliser une cuillère ou une spatule pour bien mettre du chocolat partout
  9. Remettre la plaque au frigo; par contre, garder le choclat noir fondu au chaud pour qu'il reste liquide
  10. Après environ 20 minutes, quand le chocolat noir sur les gayettes est durci, retourner les boulettes et verser le chocolat noir sur la partie qu'il reste à couvrir, de sorte que les boulettes de chocolat mou soient entièrement recouvertes de chocolat noir
  11. Conserver au frigo et manger dans les jours qui suivent





mardi 13 décembre 2016

Plaquettes pistache-gingembre

Tout le monde connaît les mendiants au chocolat - et surtout les vegans, puisque c'est souvent une des seules pralines (accidentellement) vegan proposées par certains chocolatiers. Pour changer un peu des raisins secs, je me suis amusée à tester une version au gingembre confit, c'est très sympa.

Comme souvent quand je fais fondre du chocolat, j'ai ajouté un chouia d'huile de coco, ça rend le chocolat plus tendre et savoureux.



Ingrédients
  • 100 g de chocolat fondant
  • 2 càs d'huile de coco
  • Quelques morceaux de gingembre confit
  • Une poignée de pistaches natue ou grillées/salées, ou encore des éclats de pistache


Préparation
  1. Faire fondre le chocolat au bain marie - ajouter l'huile de coco vers la fin
  2. Décortiquer les pistaches, enlever la petite peau si elle vient facilement
  3. Couper le gingembre confit en tout tout petits bouts
  4. Verser le chocolat fondu sur une feuille de cuisson ou une plaque souple en silicone, elle même posée sur un petit plateau rigide; verser une petite dose à la fois, de façon à former des espèce de disques de 5 à 7 cm de diamètre (un conseil, ne les coulez pas trop près les uns des autres, sinon ils fusionnent et ce n'est pas ce qu'on veut)
  5. Sur chaque disque, disposer une pistache et quelques mini éclats de gingembre
  6. Disposer la plaque au frigo pour que ça refroidisse bien
  7. Consommer très rapidement (après un jour ou deux les pistaches peuvent ramollir)

Variantes

L'association gingembre-pistache est très bonne aussi avec du chocolat blanc, si vous en trouvez un qui fond bien.

lundi 12 décembre 2016

Des truffes.

Je voulais baptiser cette recette Doubitchous, mais j'ai rapidement découvert qu'une autre Mumu avait déjà eu la même idée (et sa recette est vegan en plusdites donc! Ça ça tombe bien alors, faudra que je l'essaye...)

Bref, ce sont des truffes. C'est simplissime, et vous en avez certainement déjà fait étant petit-e. Maintenant, vous pouvez toujours les rouler sous les aisselles si vous avez envie.


Ingrédients
  • 100g de chocolat noir
  • 20g de sucre
  • 50g d'huile de coco
  • Quelques cuillères à soupe de cacao (du cacao en poudre, pas un truc de boisson instantanée)

Préparation
  1. Faire fondre le cocolat au bain marie
  2. Ajouter le sucre
  3. Quand c'est fondu, retirer du bain (et ne jetez pas le bébé avec)
  4. Ajouter l'huile de coco et mélanger - elle va fondre rapidement
  5. A ce stade la préparation est liquide: le plus simple est de la verser dans un moule à glaçons souple, et placer au frigo: vous obtiendrez ainsi des boulettes préformées, qu'il faudra juste rouler un petit peu si vous les voulez bien sphériques
  6. Quand c'est durci, sortir du frigo (ça prend bien 30 minutes, voire plus)
  7. Rouler à la main (...où vous voulez)
  8. Les rouler ensuite délicatement dans le cacao (dans une petite soucoupe)
  9. Conserver au frigo et manger rapidement
Variantes

Une fois que vous maîtrisez le bazar, vous pouvez y ajouter toutes sortes de parfums (peaux d'agrimes, arômes naturels de fruits, un chouia de whisky, ...)





vendredi 9 décembre 2016

Cocoa time!

Bref, j'ai un blog de cuisine belge et jusqu'à présent j'ai... UNE SEULE recette avec du chocolat... OK, c'est pas beaucoup. 

Faut dire, entre nous, "Belgique Pays du Chocolat" j'ai toujours trouvé ça un peu bof, d'abord le cacao ça ne pousse pas en Belgique, ça ne pousse même pas à côté de la porte (Oui oui, et contrairement à ce qu'on a peut-être essayé de vous faire croire, quand vous consommez du chocolat belge vous ne consommez pas vraiment "local"!)

Et puis... Bref, bon ok, comme c'est Noël,je vais quand même vous proposer une 


Grande semaine à thème au cacao

En faisant vos courses, pensez bio et équitable. (Essayons de garder en tête qu'acheter équitable, ce n'est pas une bonne action, mais juste une action normale.)




Pour vous faire déjà saliver: il y aura 4 recettes de "pralines" et une autre recette mystère...

Quand je dis "pralines", bon, sachez qu'on ne s'improvise pas chocolatier - je vous promets, j'ai essayé - en fait ce seront simplement de petites friandises en chocolat faciles à réaliser (je vous promets aussi!), juste pour se faire plaisir - d'autant plus plaisir qu'il n'est pas toujours facile de trouver des pralines vegan.

...Toutes nos recettes de pralines ici.



dimanche 4 décembre 2016

Cheasecake aux Framboises et aux Lego

Tadaaaaaaaa!!!! Joyeuse Fête de Sainte Barbe à toutes et tous!

Alors. Ce gateau m'a valu une demande en mariage, je vous préviens.


Pour 3 petits gateaux
  • 60g de speculoos (ou digestives)
  • 20g d'huile de noix de coco
  • 30g + 1càs de sucre de canne
  • 200g de tofu soyeux
  • 40g de crème végétale (d'amande,c'est parfait)
  • 1 càc d'extrait de framboise
  • 1 goutte d'extrait d'amandes
  • 1g d'agar agar
  • 60g de sirop de framboise
  • Encore 1g d'agar agar
Prévoir des carrés ou cercles à dresser. Si vous comptez faire de plus grandes quatités, on peut aussi faire un grand gâteau plutôt que de petites portions (prévoir un moule qui se déclipse avec un fond détachable)

Préparation
  1. Écraser le speculoos et y ajouter l'huile de noix de coco fondue et 1cas de sucre, mélanger et appliquer dans le fond des carrés ou cercles à dresser en compactant bien le brol
  2. On prépare ensuite le "blanc": mixer le tofu soyeux, le sucre, 1g d'agar agar, porter à ébullition juste deux minutes, ôter du feu, ajouter la crème, l'extrait d'amandes et l'extrait de framboise, bien mélanger
  3. Verser cette mixture dans les cercles par dessus le fond en speculoos. Laisser au moins 5 mm de bord
  4. Laisser refroidir et figer complètement (au frigo)
  5. Enfin, on prépare la partie rose: mélanger le sirop de framboise avec 1 ou 2 càs d'eau et 1 goutte d'extrait de framboise, ajouter 1g d'agar agar, porter à ébullition juste deux minutes en mélangeant bien, et déposer délicatement sur les gâteaux (avec une cuillère)
  6. conserver au frigo et oter délicatement le cercle ou carré à dresser avant de servir
Pour les Lego en chocolat

Bin il faut un moule à glaçon Lego, et du chocolat blanc qui fond bien (ils ne fondent pas toujours bien - Plamil et Vantastic food sont pas top, RiceDream ça va). Mais sinon vous pouvez décorer avec ce que vous voulez, hein (des petites framboises, des baies roses, une gousse de cardamome, ...).







vendredi 2 décembre 2016

Filet de seitan sauce poivre rose

Plus que un jour avant la Sainte Barbe!!!!!!!!!!!!!! 

Voici une recette classique et traditionnelle, idéale pour vos repas classes de l'hiver. Peut-être pas Noël, parce que ça doit être préparé à la minute, du coup faut garder en tête que c'est pas simple simple pour l'organisation. Et aussi c'est plus facile d'en faire juste un ou deux.


Bref, ce sont des roulades de seitan facies aux poireaux et châtaignes. On va ajouter de la farine de riz dans le seitan pour qu'il soit plus léger et relativement facile à étaler.


Ingrédients

Pour le seitan  (4 portions)
  • 120 g de poudre de gluten
  • 80 g de farine de riz
  • 1 càs d'oignon en poudre
  • 1 tasse de bouillon de légumes
  • 1 dizaine de châtaignes
  • 1 petit poireau
  • 4 petites feuilles de sauge
  • 1 litre de bouillon de légumes pour la cuisson

Pour la sauce
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 3 càc de baies roses
  • 5 à 7 cl de cognac
  • 1 càc de concentré de tomate
  • 10 cl de crème de riz (alternativement: amandes, avoine)
  • 12 petites échalotes

Préparation
  1. On commence par préparer la farce du seitan: faire cuire les châtaignes et les éplucher. Elles peuvent s'émietter, pas besoin de les garder entières (juste quelques gros morceaux et un peu de miettes, c'est bien)
  2. Couper le poireau en rondelles et les faire cuire dans une poele
  3. Y ajouter les châtaignes, retirer du feu, ajouter la sauge, poivrer et saler, réserver
  4. Ensuite, le seitan: mélanger le gluten, l'oignon en poudre et la farine de riz, ajouter un peu de bouillon et mélanger
  5. Ajouter le bouillon progressivement et malaxer; le seitan doit être souple et mouillé
  6. Diviser la masse de seitan en 4 boules.
  7. Étaler la permière boule sur un torchon ou un support souple (éventuellement avec un rouleau à patisserie), de façon à obtenir plus ou moins un rectangle (envirron 10 cm sur 15, voire un peu plus) les contours du rectangle seront très approximatifs, ce n'est pas grave
  8. Déposer une cuillère à soupe de farce (poireau-châtaignes) au milieu de la moitié du rectangle - laisser les bords bien libres
  9. Rouler le rectangle sur lui même en vous aidant du support souple
  10. Bien souder les deux extrémités. Il faut que la farce soit bien enfermée à l'intérieur. Nhésitez pas à "épingler" le côté avec un cure-dents
  11. Procéder ainsi avec les trois autres boules de seitan, et faire cuire les 4 paupiettes de seitan dans le bouillon pendant 1/2 heure
  12. Enfin, pour la cuisson des filets: faire chauffer l'huile d'olive dans une grande poele, y faire dorer les filets de seitan avec les échalotes
  13. Verser une larme de cognac sur les filets de seitan en cours de cuisson pour qu'il soit bien tendre et imbibé
  14. Quand tout est cuit, couper la plaque électrique, réserver les filets de seitan et les échalotes, et déglacer la poele avec le cognac,
  15. Y ajouter les baies roses, et ensuite le concentré de tomate et la crème de riz, mélanger avec une cuillère en bois et laisser réduire une minute ou deux
  16. Verser la sauce sur les filets de seitan et servir aussitôt (avec des croquettes)

Tofurama

Je vais faire ça à Noël pour l'apéro. Sur des blinis et tout. La classe.


Au départ, lorsque j'ai fait mon brainstorming "qu'est-ce qui est rose et qui se mange?", ma première idée était d'utiliser des prunes umeboshi pour obtenir un tarama bien rose (même si c'est surtout le tarama industriel qui est rose, mais restons dans le thème!). 

Après une première séance de prototypes, j'ai du constater que finalement avec juste de l'umebosi mon tarama n'était "pas si rose" comme dirait le Capitaine Haddock. Du coup, tout en conservant l'umeboshi, qui donne un petit goût acidulé tout à fait unique, j'ai finalement joué mon jocker: la betterave rouge, what else? En l'occurence, vous pouvez utiliser soit un tout petit bout de betterave cuite, soit juste le jus, soit, pour les plus braves d'entre vous, de la saumure ayant servi à conserver des betteraves rouges crues. 

Je vous ai dit hier qu'il fallait toujour garder la saumure, n'est-ce pas? Et les petits grains de moutarde aussi! Si vous avez réalisé des conserves avec des grains de moutarde dedans récemment (comme par exemple les oignons dont je parlais hier), n'hésitez pas à ajouter deux ou trois cuillères de grains de moutarde dans le tofurama, ça lui donne une texture particulièrement... Vous verrez.

Autre élément très important: l'huile. Eh oui, le tarama, ce n'est pas juste rose, c'est aussi très gras! Et ça c'est cool, parce que le gras, c'est la vie. On peut utiliser de l'huile d'olive, comme pour tout, mais personnellement j'aime bien varier un peu, donc en général lorsque je fais des préparations froides, j'essaye de caser des huiles impropres à la cuisson -et éventuellement riches en omega 3, puisqu'il paraît que c'est important. En plus, c'est l'occasion d'utiliser des produits locaux: Graines de Curieux produit notamment de l'huile de noix et de l'huile de cameline.


Sur une tartine

Pour une petite barquette

  • 200 g de tofu fumé nature
  • 4 à 5 càs d'huile de cameline (alternativement: de l'huile de noix, ou un mélange pour salades)
  • 1 càc de pâte d'umeboshi (ou 4 prunes umeboshi)
  • 1 càc de dulse
  • 1 càc de sargasse (et plus si affinités)
  • le jus d'1/2 citron
  • 2 cm2 d'écorce de citron râpée
  • 1 pincée de sargasse
  • 1 càs d'eau de cuisson de betterave rouge ou de saumure de betterave rouge (ainsi que, éventuellement, deux ou trois càs de grains de moutarde ayant séjourné dans la même saumure)

Préparation
  1. Couper le tofu en gros morceaux et les cuire à la vapeur
  2. Dans un hachoir, mixer ensemble le tofu avec tous les autres ingrédients sauf les grains de moutarde
  3. Ajouter les éventuels grains de moutarde et mélanger
  4. Servir sur des blinis avec un peu de sargasse par dessus

mercredi 30 novembre 2016

Oignon rose

Yay! Plus que 3 jours avant la Sainte Barbe!

J'ai fait plusieurs prototypes de machins fermentés roses pour préparer cette semaine à thème et finalement j'ai décidé de vous donner cette recette-ci, qui est la plus facile, la plus rapide, et aussi la plus puante.

Vieille astuce de grand-mère: si vous avez des amis chiants et que vous ne savez comment vous en débarrasser, mangez ceci quelques heures avant de les voir: ils s'éloigneront naturellement de vous. Bref: encore un truc pour puer de la gueule... et qu'est-ce que c'est bon!

Bref, voici une recette d'oignon "confit", condiment idéal pour accompagner ou juste garnir une assiette, par exemple sur une bonne grosse soupe au pois.


Pour 1 bocal
  • 3 oignons rouges
  • 3 càs d'ume su
  • 1 tasse d'eau
  • 1 càs de grains de moutarde
Préparationr
  1. Couper l'oignon en fines rondelles (idéalement avec une mandoline)
  2. Les placer dans un petit bocal avec les grains de moutarde
  3. Ajouter l'umesu et compléter avec de l'eau pour remplir le bocal
  4. Fermer le bocal et laisser fermenter 12 à 24 heures avant de consommer
Alternatives

L'ume su c'est génial pour faire des conserves de légumes rapides. Poireau, chou rave, daikon, ...
On peut toujours juste utiliser de l'eau salée mais bon l'ume su a vraiment ce côté acidulé qui rend tout un peu magique.

TRUC


...Bien garder la saumure et les grains de moutarde! Tout comme le jus de choucroute, ils sont riches en probiotiques et autres micro machins, en plus d'avoir une chouette couleur et un gout intéressant. On peut donc en faire plein de choses, des cocktails, des sauces, l'ajouter dans un gazpacho ou un ricofu à tartiner... voire carrément l'utiliser comme ferment pour un fromage végétal.

mardi 29 novembre 2016

Pink Coleslaw

...Plus que 4 jours avant la Sainte Barbe!

Récemment un camarade a eu la bonne idée de m'envoyer cette video absolument extraordinaire

Ça ça tombe bien alors: justement je venais de me faire une tonne de coleslaw avec des choux rouge et blanc, et j'avais eu le bonheur de constater moi-même qu'effectivement, comme le dit le monsieur dans la video, le vinaigre permet au chou rouge de développer une jolie couleur rose (plutôt que bleue). Sinon, rien à faire, c'est meilleur cru.


Pour 4 portions
  • 1/2 chou blanc
  • 1/3 chou rouge
  • 2 à 3 càs de vinaigre de cidre (Pas trop de vinaigre, madame, s'il vous plaît)
  • 1 càc de sel
  • 3 càs de raisins de Corinthe
  • 1 bout de mangue séchée, hachée en petits bouts
  • 1 bout de rhizome de gingembre
  • 1 citron (vert ou jaune)
  • Poivre noir
  • Facultatif: 3 à 4 càs de vinaigrette et/ou de véganaise
Préparation
  1. Nettoyer et hacher les deux morceaux de choux, et placer dans un grand saladier
  2. Y ajouter le sel et le vinaigre et bien mélanger
  3. Ajouter les raisins, la mangue, et râper un peu de gingembre et de citron par dessus - remélanger
  4. Laisser reposer au moins une demi heure avant de servir: le chou dégorge un petit peu et devient plus tendre.
  5. Éventuellement, ajouter un peu de véganaise ou de vinaigrette avant de servir

La minute étymo

Rendons à César ce qui appartient à Vondel: vous n'êtes pas sans ignorer de le savoir que le mot américain coleslaw vient en fait du néerlandais koolsla. Voilà - merci les Yankees.

Rosotto

Plus que 5 jours avant la Sainte Barbe!

Alors: je vous avais promis qu'il y aurait autre chose que des betteraves, mmh? Voici un petit risotto bien citronné, parfait pour une entrée un peu originale. On mélange un riz rond pour la texture et un riz violet pour la couleur. Pour votre culture générale, notez que le riz violet (oxfam) est déjà un mélange, d'ailleurs. 

Enfin, très important: le jus de citron, qui rend tout meilleur, et qui en l'occurence rend le riz violet vraiment rose. En dehors de ça, la recette contient peu d'ingrédients (pas de bouillon, par exemple), pour mettre en valeur le goût naturel du riz. Les algues, bien que roses, sont en option.


Pour 2 portions
  • 80g de riz bomba
  • 80g de riz violet oxfam
  • 3 échalotes et/ou 2 gousses d'ail, selon vos préférences
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 1/2 citron
  • eau chaude
  • 5cl de crème de riz
  • 1 cac de sel rose (ou blanc, ok, on ne verra pas la différence)
  • Poivre.noir
  • (facultatif) des algues: 1 càc de sargasse, 1 càc de dulse
Préparation
  1. Mélanger les riz
  2. Faire chauffer l'huile à feu moyen dans une grande poele ou casserole et y faire cuire les échalotes (et/ou l'ail)
  3. Ajouter le riz et procéder ceomme n'importe quel risotto: faire d'abord cuire le riz sec dans l'huile deux trois minutes, et quand il devient transparent commencer à ajouter l'eau très progressivement, en mélangeant délicatement au fur et à mesure
  4. Quand le riz est cuit, ôter le plat du feu le feu, ajouter la crème de riz, assaisoner et mélanger délicatement
  5. Ensuite, ajouter le jus de citron et remélanger
  6. Servir immédiatement, et parsemer d'algues ou de parmesamandes (amandes moulues + levure maltée et sel)



dimanche 27 novembre 2016

Houmous rose


Wouhou! Plus que 6 jours avant la Sainte Barbe!


Commençons notre grrrrande semaine à thème avec un classique très rapide et facile à réaliser! Classique, si si - ça fait des années que le houmous aux betteraves fait partie de l'assortiment standard de n'importe quel supermarché, au Royaume Uni. Ok, nous on ne peut pas se plaindre, on a d'autres sortes... Mais quand même le houmous aux betteraves c'est bon, ça vaut la peine d'apprendre à en faire soi-même. Idéal en pique-nique ou pour un repas "tartines" rapide.

Dans cette recette, les grains d'aneth ajoutent un petit plus un peu explosif, personnellement j'adore, mais vous pouvez aussi faire sans. Ou bien vous pouvez mettre un peu de zeste de citron, par exemple.


Pour une "barquette" de houmous
  • 1 tasse de pois chiches cuits
  • 1/2 betterave rouge cuite
  • Le jus d'1/2 citron
  • 1 càs de tahini 
  • 1 càc de graines d'aneth (facultatif)
  • 1 grosse pincée de cumin moulu
  • 1 mini pincée de chili 
  • sel, poivre noir
Préparation
  1. Mixer tous les ingrédients sauf l'aneth jusqu'à obtenir un houmous bien homogène
  2. Ajouter les graines d'aneth après avoir mixé

Pink Week

Youhou! ...Plus que 7 fois dormir jusqu'à la Sainte Barbe les amis!!!! L'avantage de la Sainte Barbe sur la Saint Nicolas? Il faut attendre moins longtemps.

Un autre avantage? ... On peut fêter la plus célèbre des Barbara - Barbie bien sûr! - en mangeant des trucs de sa couleur préférée. Trop mignon! Bref, je vous propose, toute la semaine prochaine jusqu'au 4 décembre, de nous éclater avec

7 recettes roses

 ...Alors, oui, il y aura des betteraves rouges, mais pas que! (...Promis!)


Retrouvez toutes nos recettes roses ici.

jeudi 27 octobre 2016

Choucroute garnie

 "- Saluuuut t'as fait quoi ce week end?
- J'ai fait de la choucroute artisanale, je suis hyper content! 
- Haaaan de la choucroute? Mais comment tu fais de la choucroute vegaaaaan? 
- La choucroute à la base C'EST vegan, niaiseux."

Bref, vous aurez sans doute constaté vous aussi que dans l'imaginaire collectif, le mot "choucroute" est défini comme "gros plat plein de viande",  ce qui peut etre fatigant, en plus d'être sensiblement ironique, quand on sait que la choucroute nature (donc par défaut), c'est non seulement vegan, mais c'est tellement vegan que c'est même CRU - et même le plat préféré de beaucoup de crudis.


A propos de cru, vous avez certainement lu comme moi que pour profiter pleinement des micronutriments présents dans la choucroute, il vaut mieux ne pas la cuire... D'accord, donc on évite de la cuire... Maintenant: ce n'est pas parce qu'on ne cuit pas une choucroute qu'on ne peut pas la garnir!

Les adeptes de l'alimentation vivante en font toutes sortes de salades avec des graines et des crudités, mais on peut aussi manger la choucroute froide sans être crudivore: vous pouvez l'assaisonner avec de la crème et du tofu et puis juste la manger tempérée - je l'ai fait, franchement c'est pas mauvais (bon c'était en été).
Maintenant, si vous tenez à manger une vraie choucroute garnie bien chaude une fois de temps en temps, comme on le fait traditionnellement à Verviers le premier janvier, là je vous conseillerais de tenter de la chauffer le minimum syndical, soit juste assez pour qu'elle soit juste chaude mais sans vraiment cuire. Pour une choucroute garnie à la fois vegan et traditionnelle, je vous conseille tout simplement: crème d'amandes, tofu fumé - et bien sûr des baies de genévrier si vous aimez ça.

Pour deux à trois portions
  • Un demi pot de choucroute nature maison (si vous n'en avez pas, ok, on trouve de la choucroute nature dans les magasins bio, mais c'est pas pareil)
  • 1 bloc de tofu fumé prêt à manger (type Taifun)
  • 10 cl de crème d'amandes ou de soja
  • Poivre noir
  • Facultatif: quelques baies de genévrier

Préparation
  1. Mélanger délicatement la choucroute et la crème, et les éventuelles baies de genévrier
  2. Disposer dans un plat allant au four
  3. Découper le bloc de tofu en tranches, et les placer par dessus la choucroute
  4. Enfourner pour cinq à dix minutes à basse température
  5. Servir avec servir avec un stoemp aux panais et votre meilleure bouteille de Riesling


Le tofu fumé qui va bien




Baeckeoffe

Se prononce plus ou moins "back off". Je crois.

Si vous possédez un joli plat en céramique artisanal traditionnel acheté lors de vos vacances en Alsace, vous allez enfin pouvoir en faire quelque chose. Si vous ne fréquentez pas les magasins de souvenir, vous pouvez utiliser n'importe quel plat allant au four doté d'un couvercle, par exemple un tajine.

La baeckeoffe alsacienne est un gros plat de pommes de terres assaisonnées avec des légumes du jardin, et traditionnellement -suprise!- des bouts d'animaux morts. Miam, miam. Gardons les légumes et utilisons plutôt un bon vieux seitan rustique - si vous voulez le préparer vous-même, c'est mieux, je vous conseille un seitan bien gras et corsé: suivez une recette de base (seitan gras ou seitan cochon) et pour qu'il soit bien goûtu, faites le cuire dans un bouillon bien concentré, avec des herbes du jardin et deux trois cuillères de mamite.



D'après ce que j'ai lu, traditionnellement, les gens apportaient leur baeckeoffe chez le boulanger pour la mettre dans son four après la cuisson du pain, et le plat mijotait des heures avec juste la chaleur résiduelle du four. Bon, nous, on va se débrouiller avec ce qu'on a.


Toujours d'après ce que je pu lire çà et là, la recette traditionnelle prévoit de sceller le plat avec une lanière de pâte à pain... Bon, j'ai essayé, à mon avis c'est juste un truc qu'ils font croire aux débutants pour se payer leur tronches. Bref, laissez tomber.


Pour 6 portions
  • 1,2 kg de pommes de terre
  • 600gr de seitan
  • 200g de tofu fumé
  • 1 poireau
  • 1 carotte
  • 4 oignons
  • 75 cl à 1L de vin blanc alsacien (du pour cuisiner - Ebling, Sylvanner, ...)
  • Thym, laurier, persil
  • Sel fumé
  • Quelques càs d'huile d'olive
  • 4 à 5 gousses d'ail écrasées
  • poivre noir

Préparation

la veille
  1. Couper le seitan en blocs
  2. Préparer la marinade avec: le vin, 1 oignon en rondelles, 1 gousse d'ail, thym, laurier
  3. Y placer le seitan et laisser mariner une nuit
le matin
  1. Graisser le plat avec de l'huile d'olive
  2. Couper tous les légumes en fines rondelles (à l'aide d'une mandoline, idéalement)
  3. Disposer une couche d'oignons en rondelles dans le fond du plat (la moitié des oignons)
  4. Ensuite, y placer la moitié des pommes de terre
  5. Émietter une grosse pincée de sel fumé par dessus les pommes de terre
  6. Ajouter les lamelles de carottes et de poireaux
  7. Déposer ensuite le seitan mariné (avec oignons et herbes), et le tofu coupé en cubes
  8. Saler et poivrer
  9. Ensuite, 1 couche de pommes de terre, ensuite le reste des oignons en rondelles, et enfin le reste des pommes de terre. J'espère que votre plat est assez grand - oups...
  10. Finalement, verser le vin de la marinade (idéalement ça doit tout recouvrir - tasser ou rallonger si nécessaire...)
  11. Cuisson: le plus doucement et le plus longtemps possible. Idéalement, 1h30 à 180 degrés, ensuite encore 2h à 120 degrés.
  12. Servir avec un chouette Riesling
Blocs de seitan en train de mariner

Un mot sur la cuisson

Bon on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a... moi qui suis rarement chez moi quatre heures consécutives, j'ai testé la formule suivante: 90 minutes de cuisson à 180 degrés le matin, ensuite j'ai coupé le four et laissé le plat dedans... Eh bin le coup de la chaleur résiduelle, ça marche bien en fait: quelques heures plus tard le plat était encore chaud (j'ai quand même rallumé le four à 100 degrés le temps que les invités arrivent et qu'on mange l'entrée, c'était nickel en fait).



C'est assez volumineux comme plat


mercredi 26 octobre 2016

Rosemer Ropfkueche


Mercredi, c'est patisserie! ... À l'occasion de notre grande semaine alsacienne, plutôt qu'une Kaeskueche ou un kouglof - ça tout le monde sait déjà en faire, n'est-ce pas - j'ai choisi de vous proposer un gateau alsacien un peu peu moins connu, le ropfkueche de Rosheim.

Aaaaah, ROSHEIM... Son terroir, son fesival Lego, son église romane remarquable ...Mais connaissez-vous le fabuleux Ropfkueche rosheimois? (attendez, on dit le ou la ropfkueche?) BREF, c'est une brioche recouverte de noix parfumées à la cannelle.



Pour la brioche
  • 500g de farine
  • 80 g de sucre de canne
  • 120 g d'huile de coco fondue
  • 21 gr de levure (1 demi bloc)
  • 100g d'aquafaba fouettée (facultatif - à défaut, un peu de crème de soja)
  • 20 cl de lait de soja
  • 1 petite pincée de sel
Pour la croute en noix
  • 200 g de noix hachées (un mélange d'amandes, noisettes, noix de grenobles, voire des faînes si vous en avez!)
  • 5 cl de crème végétale
  • 20 g de sucre
  • 1 càs de cannelle

Préparation
  1. Dissoudre la levure dans le lait tiédi, avec un peu de sucre
  2. Préparer la pâte à brioche en mélangeant la farine, le sucre, l'huile, le lait et la levure
  3. Incorporer l'aquafaba (ou la crème de soja)
  4. Pétrir comme pour faire un pain, ajouter le sel vers la fin
  5. Couvrir la pâte et la placer au chaud pour la faire monter, 40 à 60 minutes
  6. La placer dans un moule à gateau rond (éventuellement graissé à l'huile de coco)
  7. Couvrir et laisser de nouveau monter, 30 minutes, bien au chaud
  8. Pendant ce temps, hacher les noix (pas trop, on veut de gros morceaux), et les mélanger avec le sucre, la cannelle, et la crème végétale
  9. Disposer ce mélange sur la pâte (vous pouvez préalablement y faire de petits trous pour que les noix s'y enfoncent, mais pas trop profonds sinon les noix coulent dans le fond) 
  10. Remettre lever la brioche une dernière fois, toujours bien au chaud, 30 minutes
  11. Enfin, mettre cuire au four  à 180°C pendant 30 à 40 minutes
  12. Laisser refroidir avant de servir, avec un peu de sucre impalpable* par dessus, et un verre de Gewurztraminer
  13. Sucre impalpable, c'est le mot belge pour sucre glace - bisous :* 

prototype avec des trous un peu trop profonds

...du coup les noix se sont enfoncées

...Mais c'était quand même vachement bon.

mardi 25 octobre 2016

Flammeküeche

La flammekueche, grand classique de l'art de vivre alsacien, peut se servir en plat principal, mais elle fait aussi fureur à l'apéritif.

Le truc pour se simplifier la vie: utiliser des pains libanais comme base. Cela convient parfaitement - encore mieux que pour les pizze. Au fait, n'hésitez pas à en acheter plusieurs paquets et les congeler.



Pour deux flammekueches
  • Deux pains libanais
  • Deux oignons rouges coupés en fines lamelles
  • Quelques càs de crème végétale (riz, soja... mais choisissez-en une assez épaisse, c'est important)
  • Facultatif: 100 g de tofu fumé prêt à manger (par exemple Taifun)
  • Une bonne poignée de feuilles de roquette
  • Poivre noir du moulin, sel de mer (fumé, c'est encore meilleur)

Préparation
  1. Étaler la crème sur les pain libanais et y diposer les rondelles d'oignon et le tofu coupé en petits dés
  2. Faire cuire au four (150 degrés, environ 5 minutes)
  3. Saler et poivrer, et ajouter la roquette juste avant de servir
  4. Servir sur une planche en bois et découper avec une roulette à pizza
  5. Servir par exemple avec un pinot noir nature

Suggestion

Pour varier, on peut aussi ajouter des lamelles de poireaux et/ou de champignons


* * *

PS - Le tofu prêt à manger, c'est ça: 
Il est plus ferme, plus salé et plus gras que les tofus fumés "nature", et il est souvent déjà assaisonné (amandes sésame, fines herbes, ...)

lundi 24 octobre 2016

Bibeleskaes

Prononcer "bibeuleuskèss". Je crois. 



Le bibeleskaes traditionnel est tout simplement un fromage blanc, assaisonné avec de l'ail, de l'échalote et de la ciboulette, et servi avec des pommes de terre sautées - en fait, pour accommoder un petit reste de pommes de terres, c'est parfait!

Lorsque l'on reçoit, les différents condiments (échalote hachée, ciboulette, ail) sont présentés sur la table dans de petits raviers, de façon à ce que chacune et chacun puisse se faire son propre petit mélange. De plus, à ma connaissance, aucune loi n'empêche de proposer également l'une ou l'autre herbe - cerfeuil, persil, bref ce que vous avez dans le jardin... Et en avril, the crème of the crème: l'ail des ours bien sûr !!!!! (courage, plus que 6 mois)

Pour une version vegan, j'ai simplement pris du ricofu auquel j'ai ajouté un peu de crème pour plus d'onctuosité.

Pour quatre portions 
  • 200 à 250g de tofu ferme
  • 1/2 citron pressé
  • 2 càs d'huile d'olive 
  • 5 cl de crème de soja
  • 1 bonne pincée de sel
  • Poivre noir du moulin
  • Pour l'assaisonnement: 2 échalotes, 2 gousses d'ail, quelques brins de ciboulette, et éventuellement d'autres herbes selon vos goûts
Préparation:
  • Couper le tofu en morceaux et les faire cuire 5 à 10 minutes à la vapeur
  • Laisser refroidir 5 minutes, ensuite mixer le tofu cuit avec le jus de citron, l'huile, le sel
  • Ajouter la crème et le poivre, remixer. La consistance doit être bien céremeuse et homogène, sans grumaux
  • Transvaser dans un bocal et laisser bien refroidir
  • Hacher les échalotes, l'ail et les herbes, et les disposer dans des petits bols individuels
  • Servir avec des pommes de terre sautées et bien sûr un verre de riesling - what else?

jeudi 20 octobre 2016

Choucroute dégarnie

Choucroute nature -la choucroute pointue crue, qui tue, qui pique et qui pue.

Jusqu'ici, je n'ai jamais été spécialement branchée alimentation vivante, mais quand même, je dois dire que plus le temps passe, plus je suis super fan de machins fermentés. La Reine des machins fermenté étant bien sûr... Sa Majesté Choucroute!!!

Bref, depuis quelques mois, je fais ma propre choucroute - d'ailleurs, c'est un rite de passage obligatoire pour tous les vegan de niveau 22.



Ingrédients et matériel:
  • 1 chou pointu (à défaut, un chou blanc - mais il me semble qu'avec du chou pointu c'est meilleur)
  • Environ 15 g de sel
  • De quoi raper le chou (mandoline ou robot)
  • Un bocal à joint en caoutchouc (ou bien un pot spécial à choucroute si vous en avez - ceci dit un bocal à joint fait l'affaire )

Préparation
  1. Ôter les deux/trois premières grandes feuilles du chou, les nettoyer et les garder pour plus tard
  2. Couper le reste du chou et le hacher finement, à la main, avec une mandoline, ou avec un robot. Si vous utilisez un robot, prenez bien garde qu'il ne prenne pas la contrôle de l'Univers, c'est toujours un peu gênant quand ça arrive.
  3. Placer le chou râpé dans un grand saladier, ajouter le sel et bien brasser pour répartir le sel sur le chou
  4. Laisser reposer pendant 30 à 60 minutes (ça dépend des choux, le chou pointu est plus rapide selon moi)
  5. A ce stade, vous avez obtenu une salade de chou, vous pouvez déjà en manger. Si vous êtes curieu-se, prélevez-en un bol et ajoutez-y un filet d'huile, du poivre et quelques herbes séchées, et vous obtenez une "Pizzasalad", la salade à pizza suédoise. (Les gens qui raillent les pizze suédoises -ou plutôt les pizzor- et la culture suédoise de la pizza, goutez-y et on en reparle.)
  6. Continuons. Lavez-vous bien les mains et plongez-les dans le saladier avec le chou
  7. Malaxez le chou à pleines mains pour faire sortir le jus. Allez-y Franco.
  8. Normalement, ça fait sprouch sprouch et il doit y avoir plein de jus qui sort.
  9. Il est temps de mettre la choucroute dans son bocal. Les lanières de chou doivent baigner entièrement dans le jus
  10. Bien fister la choucroute pour la tasser et chasser les bulles. Il ne doit pas y avoir de bulles.
  11. Quand vous avez mis tout le chou (ou quand le bocal est presque rempli), prendre les grandes feuilles initialement mises de côté et les plier pour en faire un bouchon, que vous aller placer au dessus de la choucroute dans le bocal afin de bien maintenir toutes les lanières de chou immergées dans leur jus
  12. Garder le bocal à température ambiante et à l'abri de la lumière pendant quelques jours, idéalement une semaine... Si vous etes impatient-e d'ouvrir le bocal, ok, après trois ou quatre jours la fermentation est déjà bien présente. À vous de voir.
  13. Idéalement, il faut chaque jour déclipser et reclipser le couvercle juste pour laisser sortir l'air comprimé (pchit) (sinon, ça explose) (non, je déconne, ça explose pas) (je crois)
  14. À déguster cru de préférence (afin de profiter des bonnes molécules de detox, alimentation vivante, machin truc)
  15. Rendez-vous dans une semaine pour la recette de la choucroute garnie!!!!!


Je me suis cassé le pet à prendre plein de photos:

1. Ôter les deux/trois premières grandes feuilles du chou

2. Hacher finement le chou, à la main ou avec Nono

3. Placer le chou rapé dans un saladier, ajouter le sel, bien mélanger

4. Laisser reposer le chou avec le sel. Ça commence à suinter.




10. Bien fister la choucroute pour chasser les bulles.

12. Laisser fermenter une semaine à température ambiante et à l'abri de la lumière



mardi 18 octobre 2016

Nouvelle grande semaine à thème, hopla!


...Devinez où je suis allée en vacances cet été dites donc.


... Et si je vous dis Bretzel, cigognes et marchés de Noël?

BREF, j'ai ramené plein de Pinot Noir et d'inspiration... à suivre dès cette semaine et toute la semaine prochaine sur FROM BELGIUM WITLOOF!



jeudi 29 septembre 2016

Tarte aux courgettes, pignons et aneth


Comme d'habitude: j'aime garder ma recette préférée pour la fin de la semaine: et je suis super fan de cette tarte! Elle est parfaite pour accompagner l'apéro un bel après-midi de fin d'été comme on a la chance d'en avoir ces temps-ci... 

Autre chose: on va pouvoir utiliser les restes de la tofeta de lundi... Quand je vous disais que j'en fait hyper souvent, ce n'était pas une blague... Alternativement, j'ai également testé cette recette avec du fromage de cajou à la place de la tofeta, c'était tout aussi très bon.

Autre truc qu'on a déjà utilisé cette semaine (hier): le parmesamandes ...C'est un truc hyper connu des vegan: tout simplement des amandes en poudre avec un peu de levure maltée et de sel; ça se saupoudre sur des pâtes ou du risotto, un peu comme du gomasio ou du parmesan.


Pour une grande tarte
  • 1 rouleau de pate brisée vegan
  • 1 petite courgette
  • 200g de tofu nature + 3 càs d'umebosi (alternativement: 3 càs de fromage frais de cajou)
  • 2 càs d'huile olive
  • 2 càs de creme d'avoine
  • 1 petite poignée de pignons
  • 1 grosse poignee d'aneth ciselé
  • 3 càs d'amandes en poudre
  • 1 càs de levure maltée

Préparation
  1. Idéalement la veille, préparer de la tofeta: couper le tofu en cubes, le cuire à la vapeur, et le faire ensuite mariner avec l'ume su
  2. Ouvrir le paquet de pâte et allumer le four (180 à 200 degrés)
  3. Égoutter les cubes de tofu mariné et les écraser grossièrement à a fourchette
  4. Dérouler la pâte dans un moule et la précuire 6 minutes dans le four
  5. Mélanger dans un bol la tofeta écrasée, l'huile et la crème d'avoine
  6. Disposer ce mélange sur la tarte
  7. Faire toaster les pignons une ou deux minutes à la poele (ce n'est pas obligatoire, mais c'est vraiment mieux)
  8. Disposer l'aneth ciselé et les pignons par dessus la tofeta écrasée
  9. Couper la courgette en fines rondelles et disposer ces rondelles sur la tarte
  10. mélanger les amandes en poudre et la levure en les seccouant dans un bocal pour faire du parmesamandes: en parsemer un peu sur la tarte par dessus les rondelles de courgettes ( et garder le reste au placard)
  11. Replacer la tarte au four 8 à 10 minutes
  12. Servir avec une salade et une vinaigrette au citron

Melanzane a la Parmigi'aneth

L'aneth va super bien avec les aubergines (si ce n'est pas encore fait, testez une recette de babaghanoush avec de l'aneth). Et en plus, l'aneth va aussi super bien avec les amandes: ça ça tombe bien, parce que dans les versions vegan des aubergines à la parmigiana on utilise justement souvent des amandes en poudre. Testons. La recette est un peu laborieuse mais c'est quand même mopins pire que des lasagnes...



Pour deux portions
  • 1 aubergine
  • 1 oignon
  • 3 gousses d'ail
  • 3 càs d'huile olive
  • 500 ml de passata de tomates ou de tomates concassées
  • 1 poignee d'aneth
  • 1 tasse d'amandes en poudre
  • 1/3 tasse de levure maltée
  • pas mal de sel
  • encore plein d'huile d'olive

Préparation
  1. Couper l'aubergine en rondelles de 6 mm d'épaisseur, placer les rondelles dans une passoire ou sur un torchon propre, les supoudrer de gros sel et les laisser dégorger 30 minutes
  2. Pendant ce temps, préparer une sauce tomate: acher l'oignon, écraser l'ail
  3. Faire chauffer de l'huile d'olive dans une poele, y ajouter l'oignon, et l'ail 30 secondes plus tard
  4. Remuer, et après une minutes ou deux ajouter la passata
  5. Laisser cuire la sauce tomate et réduire tout en remuant; couper le feu
  6. Revenons aux aubergines: quand les rondelles ont dégorgé, les frotter (voire les rincer) pour enlever le sel
  7. Les faire frire à feu moyen dans une poele avec de l'huile d'olive
  8. Pendant ce temps, hacher l'aneth
  9. Enfin, mélanger les amandes en poudre, les amandes et une càs de sel fin dans un gros bocal
  10. Nous avons à présent tous les ingrédients, plus qu'à les disposer en couches dans un plat allant au four - préalablement huilé- et en suivant cet ordre:

1 - une couche sauce tomate + brins d'aneth hachés
2 - une couche de poudre d'amandes
3 - une couche de rondelles d'aubergines
1 - et on recommence: ...tomate, aneth
2 - ...amandes
3 - ...aubergines
1 - ...sauce tomate, aneth
2 - ... Et pour finir une couche d'amandes

Illustration:











mercredi 28 septembre 2016

Poelée de pommes de terres et girolles aux cornichons et à l'aneth

Encore un souvenir de vacances: voici un petit plat que je m'étais improvisé au retour du marché lors de mes dernières vacances en Croatie (évidemment, j'adore aller au marché quand je suis en voyage) ... Tou-te-s les autres pensionnaires étaient trop jalouses, hin hin.



Pour 2 portions
  • 300g de pommes de terre fermes (charlottes)
  • 150 g de girolles fraîches
  • Une poignée de cornichons frais (ou 1 petit concombre)
  • Une poignée d'aneth
  • 2 à 3 càs d'huile d'olive
  • Sel, poivre
  • Un jeune oignon

Préparation
  1. Nettoyer les charlottes et les couper et petits cubes; idem pour les cornichons
  2. Nettoyer aussi les girolles
  3. Ciseler le jeune oignon et l'aneth
  4. Faire chauffer l'huile dans la poele et y faire revenir les pommes de terre
  5. Quand elles sont quasi cuites, ajouter les champignons, et laisser cuire quelques minutes tout en remuant de temps à autre
  6. Quand les champignons sont quasi cuits, ajouter les cornichons et laisser cuire encore quelques minutes
  7. Au final, les pommes de terre et les champignons doivent être cuits, tandis que les cornichons seront encore un peu croquants.
  8. Saler, donner un tour de moulin à poivre, rectifier l'assaisonnement (n'hésitez pas à remettre de l'huile d'olive si vous l'estimez nécessaire)
  9. Ajouter l'oignon et l'aneth au dernier moment 
  10. Servir avec un riesling ou un pinot gris


mardi 27 septembre 2016

Anesto

L'anesto, c'est un pesto, mais avec de l'aneth: un bijou culinaire que j'ai découvert l'été dernier pendant mes super vacances en Lettonie - le paradis de l'aneth.

Excellent sur des gnocchi ou des pâtes bien entendu, mais aussi sur des pommes de terre, du tofu grillé, des grompererkichelcher, des lokše, ou tout simplement sur une galette de maïs.


Ingrédients
  • une poignée d'aneth
  • quelques feuilles de basilic (en volume, ça donne +/- 2/3 aneth 1/3 basilic)
  • huile d'olive
  • un pincée de sel

Préparation
  1. Nettoyer les herbes et les prédécouper grossièrement avec des ciseaux ('didju!)
  2. Les placer dans un hachoir et Bzzzzt! (à défaut, on peut le faire au mixeur-plongeur)
  3. Couvrir d'huile aux 3/4, ajouter le sel, re-bzzzzt
  4. Gouter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire
Regardez comme c'est beau