vendredi 13 janvier 2017

Repli vers la zone de confort: le STOEMP

Bonjour! Tout le monde a bien dormi?

Des derniers jours je vous ai beaucoup encouragés à tester le plus possible des produits que vous ne connaissiez pas: c'est important de développer ses connaissances culinaires en prenant régulièrement de petits risques... Comme vous le disait vortre mami: "tu ne sauras pas que tu n'aimes pas tant que tu n'auras pas goûté!"

Seulement voilà. Sortir de sa zone de confort, explorer, toussa, c'est important, mais une zone de confort, ça doit aussi s'entretenir, et avec grand soin. C'est encore l'un de ces trucs que personne ne fera jamais  à votre place.

Vous avez pris la décision de devenir végétarien-ne: c'est une petite révolution dans votre vie - et pour certaines personnes c'est plus révolutionnaire que pour d'autres. Pour compenser, pensez aussi à vous la couler douce ces jours-ci: privilégiez régulièrement vos aliments "repères", vos fruits et légumes préférés, faites-vous des petits plats qui vous rappellent votre enfance (la soupe au cerfeuil de votre grand mère, par exemple. Ou des chips au sel). 

C'est pourquoi nous n'allons pas faire d'exercices aujourd'hui, mais juste une petite recette ultra réconfortante: en effet, pour celles et ceux qui ne connaissent pas, sachez que le stoemp est l'ultime Comfort Food belge. (Eh oui Vous ne l'aviez peut-être pas encore remarqué mais nous sommes sur un blog belge - et pour votre culture générale sachez que Witloof signifie chicon en français, ce qui signifie endive en français.)

Le Stoemp (prononcer "stoump") est un plat traditionnel simple, bon marché, rustique et néanmoins branché, et surtout particulièrement réconfortant au coeur de l'hiver: c'est une simple purée de pommes de terre améliorée par la présence d'un deuxième légume -en principe un seul, mais on peut faire des écarts. Les légumes les plus prisés pour le stoemp sont les carottes, les poireaux, les choux de bruxelles, ou encore les chicorées (appelées endives en Belgique, fyi).

Pour la version traditionnelle, on cuit tout ensemble dans une seule casserole - les pommes de terre seules d'abord, ensuite on ajoute l'autre truc. Pour une version plus sophistiquée, et selon le légume que vous avez choisi, vous pouvez le cuire séparément et les ajouter à la purée de pommes de terre tout à la fin. Personnellement je préfère la version traditionnelle, qui est plus simple, même si je cuis quand même deux ou trois oignons ou échalotes à part dans une poele, en guise d'accompagnement.

Stoemp aux scaroles du jardin, accompagné d'échalotes rissolées

Pour 2 portions
  • 500g de pommes de terre
  • 100 à 200g d'1 autre légume (idées: navet, panais, poireau, scarole, cresson, ...)
  • Assaisonnement: sel, poivre, 3 càs d'huile d'olive
  • Facultatif: 1 pincée de noix muscade rapée, quelques cl de crème végétale

Préparation
  1. Éplucher les pommes de terre et les couper en 4 dans le sens de la longueur
  2. Nettoyer et hacher finement l'autre légume
  3. Faire cuire les pommes de terre dans de l'eau bouillante salée
  4. En fin de cuisson, ajouter l'autre légume (les légumes charnus ont leur temps de cuisson propre, potentiellement long; par contre, les légumes feuilles comme le cresson ou les chicorées doivent être ajoutés tout à la fin, quand les pommes de terres sont cuites)
  5. Quand tout est cuit, égouter, réduire grossièrement en purée et assaisonner (si c'est trop épais, ajouter un peu d'eau ou de crème de soja pour une consistance plus soyeuse)
  6. Servir avec des petits bouts d'oignon rissolés, voire en accompagnement d'un burger végétal
Pour aller plus loin

Si vous aimez les recettes de grands-parents, en voici quelques autres:

à demain...


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants.




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)





mardi 10 janvier 2017

Déjeuner en paix

Aujourd'hui nous allons réaliser une salade de lentilles, l'un des plats végétariens les plus populaires et faciles à réaliser. C'est un plat qui se mange froid et peut facilement se transporter, comme pique-nique ou si vous êtes invité-e quelque part. 

Mais avant de passer à la recette, je vais vous donner des leçons de vie sociale, ce pour quoi je ne suis d'ailleurs absolument pas qualifiée.


Manger à l'extérieur

Être végétarien-ne est assez facile tant que vous mangez chez vous et gardez le contrôle. Manger à l'extérieur est parfois plus compliqué - a fortiori avec des gens, et a fortiori si vous ne les connaissez pas bien.

Lorsque vous sortez au restaurant, suggérez un restaurant végétarien, bio, libanais ou indien - vous y trouverez des plats végétaux à la carte, ce qui vous épargnera même de dire que vous êtes végé si vous ne le souhaitez pas (ça peut être pénible, on y reviendra dans un instant). A défaut, commandez une salade verte ou des frites, ou contactez le restaurant à l'avance. 

Lorsque vous êtes invité-e chez des gens, si ce sont des gens que vous connaissez bien, vous pouvez leur demander s'ils ont prévu un plat végétal, voire leur proposer un coup de main; même chez des gens que vous ne connaissez pas bien et que vous ne pouvez pas contacter à l'avance, vous pouvez apporter spontanément une salade de lentilles (prétextez que ça se fait toujours dans votre famille, ou que vous aviez mal compris).

Dans tous les cas, gardez le contrôle. Évitez absolument d'en arriver à manger de la viande par simple manque d'assertivité: cela vous rendrait simplement très malheureux -se. Si néanmoins cela vous est arrivé, ne vous blâmez pas indéfiniment: cela arrive à beaucoup de gens au début (... y compris moi) ... Mais ne le refaites pas. C'est vraiment important d'être assertif-ve. Lisez des bouquins de développement personnel.

"Coming out" (...toutes proportions gardées, c'est pas comme si on risquait grand chose hein)

Pour les gens comme moi qui sont créatives mais peu assertives, le plus difficile en devenant végé n'est pas de trouver à manger, mais plutôt de l'annoncer aux gens, et de gérer leurs réactions. Mais soyez rassuré-e: dans la plupart des cas, vous aurez la bonne surprise de voir votre décision accueillie avec bienveillance voire avec admiration.

Comment procéder? Une seule règle: vous faites comme vous le sentez. Vous le dites ou pas, vous répondez aux questions ou pas, vous choisissez si, où, quand, et avec quels mots. Gardez le contrôle en toutes circonstances.

Le plus simple: dites simplement "j'ai décidé de ne plus manger de viande". En utilisant le verbe décider vous rappelez aux gens que vous et vous seul-e avez le contrôle de votre vie. D'autre part, c'est nul mais c'est comme ça: sachez que le mot "végétarien" fait encore peur aux gens (et a fortiori le mot vegan...)... Rien ne vous oblige donc à utiliser ce mot si vous n'êtes pas à l'aise et redoutez de choquer les gens. Si par contre cela ne vous fait pas peur, faites-vous plaisir et dites "j'ai décidé d'arrêter de mettre des morceaux de cadavres dans ma bouche": là vous allez bien vous amuser.

Gérer les questions

Dans la plupart des cas, les gens réagissent, et posent des questions. Celles-ci peuvent être très enthousiastes ou très hostiles. Dans tous les cas, il est important d'analyser la situation et d'apprendre à reconnaître les différents types de question. Selon moi, il en existe essentiellement trois:
  • les questions sincères
  • les questions polies
  • les questions malveillantes
Les questions sincères émanent de personnes qui s'intéressent réellement à vous et/ou au végétarisme. Elles peuvent être répétitives, mais prenez le temps d'y répondre. A défaut, vous pouvez proposer à la personne d'en rediscuter à une autre occasion, ou lui donner de la documentation si vous estimez ne pas être (encore) assez informé-e vous même: vous êtes végétarien, vous n'êtes pas wikipedia.

Les question polies visent uniquement à faire la conversation. C'est très déroutant lorsque vous constatez que la même personne vous pose systématiquement la même question à chaque fois que vous la voyez. Si cela se produit, rien ne vous oblige à répondre. Vous avez le droit de changez de sujet. 

Enfin, les questions malveillantes ne visent ni à s'informer ni à meubler, mais à vous pourrir la vie, ni plus ni moins. Malheureusement, ça arrive. Parfois les gens sont simplement un peu lourds, ce n'est pas la fin du monde mais dites-leur fermement que leur comportement n'est pas acceptable. Si par contre vous avez affaire à un comportement plus pernicieux (des gens qui ne vous lachent pas la grappe et semblent incapables de vous parler d'autre chose), méfiez-vous sérieusement. Dans tous les cas, ce n'est ni normal, ni acceptable. Les questions malveillantes sont des agressions: évitez d'y répondre, car cela donne une prise à votre agresseur; cela revient à le laisser vous marcher dessus.

La salade de lentilles

Et maintenant que je vous ai foutu les boules, une petite recette.

Les lentilles sont des légumineuses, commes les haricots et les pois chiches. Ce qui est pratique, c'est qu'elles ne doivent pas tremper ni cuire longtemps: il est donc facile de préparer des lentilles sèches. La seule difficulté, c'est le temps de cuisson: il faut bien surveiller, parce que quand c'est trop cuit, c'est beurk. L'idéal est qu'elles soient quasi al dente.


Pour 2 petites portions
  • 100g lentilles vertes
  • 3 cas huile d'olive
  • 2 cas vinaigre balsamique
  • sel, paprika, chili, herbes au choix (romarin, laurier, ...)

Préparation
  1. Faire cuire les lentilles dans de l'eau bouillante non salée, bien surveiller (ça prend 15 à 20 minutes)
  2. Quand elles sont al dente, égouttez-les et les assaisonnez
  3. Servir chaud ou froid. Idéal pour les piques-niques

à demain...


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)



Tadaaaaaaam!!!!

Félicitations!!! Vous arrivez au bout de votre programme: vous êtes un vrai veggie. Vous faites maintenant officiellement partie du club très select (c'est cool aujourd'hui Yourcenar a fait des cupcakes).

Vous avez choisi d'accorder de l'attention à vos valeurs et de les remettre au centre de votre style de vie. Vous avez eu le courage de vous remettre en question et de changer. C'est vraiment admirable.

Quelques derniers conseils:
  • Testez régulièrement de nouveaux aliments, de nouvelles recettes
  • Gardez le contrôle
  • Faites vous plaisir, offrez-vous un livre de cuisine, faites-vous un gateau
  • Passez du temps avec des amis végés - et si vous n'en avez pas encore, il y a plein de forums sur le net, d'activités organisées, piques-niques, meetups, potlucks etc
  • Gardez le contrôle

Evidemment, en 10 jours on a pas eu le temps de cuisiner grand chose (han, on a même pas fait de pâtes ni de risotto! et on a pas fait de desserts!) ... Voici donc toute une série de pistes pour aller plus loin dans votre exploration culinaire des grands classiques de la cuisine végétarienne.


Tofu éternel

Nous avons fait du tofu brouillé et des burgers, mais il y a plein d'autres recettes faciles que vous pouvez essayer, et qui font l'unanimité:



Le seitan

C'est une sorte de pain mais avec juste du gluten (c'est pas une blague). On le cuit au bouillon ou à la vapeur, et ensuite on peut en faire toutes sortes de plats mijotés.

Recettes de base: version classique, (la photo est marrante), version légère à la farine de riz

Recettes à base de seitan:


Les protéines de soja texturé

Un produit à base de soja, assez bon marché et tout aussi polyvalent que le tofu. On les vend dans la plupart des magasins bio. On peut en utiliser dans toutes sortes de plats traditionnels, par exemple:

La crème de cajou

Une crème végétale fermentée maison, au parfum délicat et acidulé. J'en ai toujours dans le frigo, je ne sais plus vivre sans.


Quelques douceurs (vous l'avez bien mérité!)



***

Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!

***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)



dimanche 8 janvier 2017

Tofuburger superfacile

L'autre jour, quand on a parlé des courses, on a mentionné les burgers végétaux. En avez-vous acheté? Vous les avez goûtés? J'espère que vous en avez trouvé qui vous plaisent, c'est parfois pratique d'en avoir dans le frigo ou le congélo quand on a pas trop le temps de cuisiner.

Quand on a le temps, par contre, c'est vraiment mieux de les faire soi-même. Comme ça on sait exactement ce qu'il y a dedans (et c'est important de garder un peu le contrôle de ce qu'on mange plutôt que de manger des trucs industriels)... Et en plus on peut varier les saveurs à l'infini!
Vous trouverez plus bas une recette de base à base de tofu et de flocons d'avoine: deux trucs pas chers, riches en protéines, et faciles à trouver! Eh oui: locale, très polyvalente et riche en protéines, l'avoine est l'aliment miracle de demain - je vous promets qu'elle va devenir super à la mode dans les cinq prochaines années. Oat is the new kale!


"un faux burger"???


Avant la recette, juste deux mots sur l'expression "substitut de viande" qu'on entend souvent qualifier les burgers végétaux... Aïe aïe aïe... Je pourrais écrire une encyclopédie sur le sujet, mais je vais essayer de faire court: ça craint. 

Les burgers végétaux ne sont pas des "substitut de viande", les falafels ne sont pas des "substituts de viande, le tofu n'est pas un "substitut de viande", rien de ce que vous mangez n'est un substitut de viande. Vous mangez des légumes, des graines, des légumineuses, etc., et ce sont des aliments naturels et légitimes. Ne laissez personne vous dire que vous mangez de la "fausse viande", des "faux burgers" ou des "fausses saucisses": vous mangez de vrais aliments, punt aan de lijn

En devenant végétarien vous avez pris le contrôle de votre alimentation et savez exactement ce que vous mangez, peu de carnistes peuvent en dire autant.: ne les laissez pas vous intimider et vous imposer leur vision du monde selon laquelle manger des animaux est la norme.

Vous savez de quoi se composent vos burgers végétaux, or qui sait quelles trucs atroces se cachent exactement dans un "vrai" burger carné? Des viscères, des bouts de poils et d'os, des trucs que personne ne mangerait s'ils n'étaient réduits en bouille: si c'est ça, un "vrai" burger... Vous n'avez décidément pas de leçon de vocabulaire à recevoir!

Du sang, du cerveau, de la rate et des boyaux

Les végétariens se voient souvent accuser d'"imiter la viande" quand ielles mangent des burgers végétaux, voire des saucisses ou des boulettes. Alors. Non. Nononononononon, pas d'accord.

Est ce qu'une petite boule, ou un cylindre tout plat, ça ressemble à une vache?... Pour fabriquer des boulettes/burgers/nuggets carnés, les morceaux d'animaux sont broyés afin d'obtenir une pâte que l'on façonne en formes neutres. Dans quel but? ... D'une part, on l'a dit, pour leur faire manger des morceaux répugnants, mais aussi... pour ne pas reconnaître l'animal, pour ne pas voir que l'on mange un animal... pour que ce soit plus facile d'arriver à manger des animaux. Ça vaut pour les enfants (pensez aux fish sticks plus facile à manger qu'un poisson entier avec les yeux)... mais en réalité ça vaut pour les adultes aussi.

Autrement dit: ce ne sont pas les végétariens qui donnent une forme de viande à leur nourriture; c'est tout le contraire: ce sont les non végés qui transforment la leur pour ne pas voir qu'ils mangent des animaux.


Update: ok, il existe des "scampis" végé en farine de tapioca, concédons qu'il s'agit bien d'une imitation de viande... Mais c'est bien la seule chose! :D (c'est pas bon d'ailleurs ce truc si vous voulez mon avis)

Tofu burger: recette simplissime et modulable

Ingrédients pour 4 à 6 burgers
  • 200 à 250 g de tofu nature
  • 80g de flocons d'avoine (fins, si vous avez le choix)
  • 1 oignon (alternativement: échalotes, poireau, voire un légume racine si vous avez envie de tester - mais un oignon c'est mieux!)
  • 2 càs de moutarde
  • 2 càs d'Huile d'olive
  • 2 càs de Sauce soja ou de vinaigre balsamique
  • Aromates: thym, cumin, chili, et éventuellement romarin, marjolaine et/ou sauge (... et puis tout ce que vous voulez!)
 
Préparation
  1. Mixer le tofu avec 1 càs de sauce soja et 2 càs d'huile d'olive
  2. Hacher finement l'oignon (ou autre légume)
  3. Mélnager le tofu et tous les ingrédients ensemble et laisser reposer au frais au moins une heure: l'avoine va s'imbiber des autres ingrédients et l'ensemble va obtenir une consistance compacte et collante
  4. Former des burgers bien compacts et faires les cuire à la poele dans de l'huile d'olive
  5. Servir avec sur du pain avec de la sauce barbecue et une salade, ou encore avec un stoemp




Pour aller plus loin

Voici trois autres recettes de burger faciles avec rien que des ingrédients faciles à trouver:
  • le beetburger, aux betteraves rouges, une recette simplissime au succès unanime
  • le banurger, aux bananes et aux cacahuètes - exotique et sucré-salé
  • le mexicain, avec des haricots noirs et des corn flakes (si si!)
Et deux à base de protéines de soja texturé (en magasin bio):

à demain...


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)




jeudi 5 janvier 2017

Gratin de haricots

Aujourd'hui c'est la fêtes des rois dites donc! Si vous ambitionnez de faire une galette végétale, vous trouverez une recette ici. Mais parlons d'abord de la fève...

Comme vous le savez sans doute, les haricots et les fèves appartiennent à la famille des légumineuses. Ce sont des aliments magiques, riches en protéines et en fibres, et de surcroît très bon marché (même en bio) et très faciles à trouver (on en trouve dans à peu près n'importe quelle minuscule épicerie - ceci vous sauvera lors de votre prochain trip au milieu de nulle part). Bref, les légumineuses n'ont que des qualités (ou presque... mais comme le dit Philippe Geluck, si les lentilles vous font péter, portez des lunettes.) 

De plus, il y en a pour tous les goûts: certaines ont une saveur très prononcée, d'autres sont plus neutres. Il existe une telle variété de légumineuses et de recettes qu'il est facile d'en manger plusieurs fois par semaine sans jamais se lasser.

En effet, il existe une infinité de recettes traditionnelles à base de légumineuses, sur tous les continents. Pouvez-vous en citez quelques unes? Vous en connaissez déjà au moins une!

On peut les acheter prêtes à manger (en bocal) ou déshydratées - auquel cas il faut généralement les faire tremper plusieurs heures et les cuire plus de 30 minutes: cela demande un peu de planification, mais d'un autre côté, c'est meilleur, c'est encore moins cher, et cela épargne de la place dans le placard et du poids sur vos épaules quand vous faites les courses. Bref, pensez-y aussi.



Recette - Gratin de haricots blancs

Pour une portion
  • Un petit bocal de haricots blancs
  • 1 oignon, 1 petite carotte
  • 3 càs de chapelure 
  • 2 càs d'huile d'olive
  • Herbes: 1 feuille de laurier, origan, thym, romarin
  • Sel, poivre noir

Préparation 
  1. Éplucher les légumes et les couper en petits morceaux
  2. Les faire cuire à feu doux dans l'huile d'olive
  3. Ajouter les haricots, le laurier, le thym et le romarin, sel et poivre;
  4. Ajouter un demi verre d'eau
  5. Si vous avez un four: transvaser dans un plat allant au four, saupoudrer de chapelure et enfin d'origan
  6. Placer quelques minutes au four à 180 degrés, la chapelure va former une croute et ça va sentir bon dans la cuisine


à demain...


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)



Le Tofu (avec une recette super facile)

Félicitations: vous êtes maintenant l'heureux-se propriétaire d'un ou plusieurs blocs de tofu.

Une des recettes de tofu les plus basiques: le tofu brouillé

...Qu'est-ce qu'on fait maintenant? Bin on le mange. Mais avant de commencer, quelques considérations générales sur le tofu.

  • Le tofu (prononcer tofou) a été inventé en Chine il y a plus de deux-mille ans. C'est un aliment ancien et traditionnel aussi respectable que le pain ou la bière. Ce n'est donc pas un "substitut de viande" contrairement à ce qu'on entend parfois. Beaucoup de recettes traditionnelles à base de tofu ne sont d'ailleurs pas végétariennes.
  • "Le tofu, c'est fade".  De toutes les idées reçues sur le végétarisme, c'est la seule qui est vraie. Le tofu est une excellente source d'énergie et de protéines, et peut donner du corps à beaucoup de préparations, mais il n'a pour ainsi dire pas de saveur. Est-ce un problème? Bin au contraire, c'est justement ce qui en fait un aliment si intéressant et polyvalent: vous pouvez en utiliser pour réaliser plein de plats très différents, y compris des desserts.
  • Le seul truc à garder en tête, du coup, c'est que quoi que vous en fassiez vous devez toujours bien l'assaisonner: beaucoup de gras, beaucoup de sel, et des aromates en quantité suffisante (le plus souvent: ail, sauce soja, vinaigres, cumin, ...)
  • On trouve toutes sortes de tofu, notamment des tofu fermes et aromatisés voire lacto fermentés, qui peuvent même se manger tels quels: n'hésitez pas à tous les goûter... Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui c'est d'apprendre à cuisiner le tofu nature.
Un des trucs les plus simples à faire avec une barquette de tofu, c'est du tofu brouillé: il sagit de l'écraser en morceaux et de le cuire à la poele avec quelques aromates. Après, vous pouvez en faire tout ce que vous voulez: le manger tel quel, accompagner des pâtes, un gazpacho, un risotto, ... Vous pouvez même en mettre sur vos sandwiches. Et on peut aussi le congeler.

Dans la plupart des recettes de tofu brouillé on met aussi des petits légumes (généralement: tomates, oignons, voire épinards), mais je préfère le tofu brouillé basique avec juste des épices (indispensables!): il est plus polyvalent et se conserve plusieurs jours au frigo.

Enfin, à toutes fins utiles, sachez qu'un tofu brouillé bien assaisonné plaît généralement même aux non végétariens.

Tofu brouillé - pour deux belles portions
  • 250 g de tofu
  • 3 càs d'huile d'olive
  • Aromates indispensables: cumin moulu, thym, sel et chili ou poivre
  • C'est mieux avec: 1 pincée de curcuma ou de safran

Préparation
  1. Couper le bloc de tofu en petits blocs de 1 à 2 cm de côté
  2. Faire chauffer l'huile à feu modéré dans une poele et y faire dorer les dés de tofu (ça prend 5 à dix minutes); remuer régulièrement avec une cuillère en bois
  3. Quand ils sont quasi cuits, écraser grossièrement les blocs avec la cuillère
  4. Enfin, ajouter les aromates, mélanger et laisser cuire encore deux ou trois minutes. Si jamais cela vous semble trop sec, vous pouvez ajouter un chouia d'eau ou de crème de soja

1. Couper le bloc de tofu en petits blocs de 1 à 2 cm de côté

2. Faire dorer le tofu dans l'huile d'olive en remuant de temps en temps

3. Quand ils sont quasi cuits, écraser grossièrement les blocs, et assaisoner


à demain!



Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)




mercredi 4 janvier 2017

Faire des courses et du houmous

Les pois chiches, c'est la vie. Il faut toujours en avoir sur soi.

Pas d'excuses, les pois chiches, on en trouve partout - ne serait-ce que du conventionnel en boîte, et ça coûte à peine un euro! (Ah oui: on entend parfois dire que le végétarisme coûte cher ... mais en fait non, c'est tout le contraire. Bonne nouvelle donc, en plus d'être végé, vous allez pouvoir économiser des sous ...Vous avez déjà une idée de ce que vous aimeriez vous offrir avec vos économies?)


Faire les courses

Hier je vous ai proposé une petite expédition au marché: alors, vous en avez trouvé un près de chez vous? C'est quel jour? Vous allez pouvoir y aller dans les jours qui viennent? Si vraiment vous n'en trouvez pas, essayez de trouver un magasin bio. Je dis ça parce que le rapport qualité prix des légumes bio au supermarché n'est vraiment pas top. 

Bref, maintenant en théorie on a des légumes... Mais il n'y a pas que les légumes dans la vie - eh oui, même pour les végétariens! Pour le reste des courses, je vous propose d'aller là où vous avez déjà vos habitudes, vous devriez pouvoir trouver tout ce qu'il vous faut. Evidemment, les épiceries bio sont préférables aux supermarchés pour plein de raisons que vous soupçonnez sans doute. Personnellement, même si je fais un max de courses en magasin bio, je fréquente quand même encore le supermarché qui se trouve en bas de chez moi -notamment pour acheter des trucs lourds: je serais donc mal placée pour vous dire de ne plus aller dans le vôtre.

D'ailleurs dites il va être temps d'y aller si on ne veut pas manger que des patates pendant 10 jours: je suis sûre que vous trépignez d'impatience à l'idée d'acheter du Tofu!!! ... Bon allez hop, on y va, on va faire les courses. VOS PREMIÈRES COURSES en tant que végétarien-ne... Prévoyez au moins une heure parce que vous allez lire les étiquettes des trucs (vous n'êtes pas obligé-e de faire tous les rayons mais en général on ne peut pas s'en empêcher au début).

Avant de partir, faire votre liste. Des conseils pour faire une liste: elle doit être précise... Mais pas trop. Si vous écrivez "mafaldine", il y a un risque de ne pas en trouver et c'est chiant. Si vous écrivez "pâtes", vous verrez ce qu'il y a et choisirez en fonction. Au marché ou ailleurs, soyez toujours open, surtout en ce qui concerne les produits frais: on ne peut pas exiger de trouver de tout systématiquement, même si ce sont des produits de saison... Ce genre d'exigences de la part du consommateur incitent les commerçants - surtout les supermarchés-  à proposer des quantités excessives et donc à gaspiller (on en parlait déjà hier d'ailleurs).



Liste indicative :
  • Un ou deux bocaux de pois chiches
  • Un ou deux bocaux de haricots blancs
  • Un paquet de lentilles vertes
  • Éventuellement une autre variété de lumineuse à tester
  • Du vinaigre balsamique
  • De l'huile d'olive
  • Moutarde
  • Flocons d'avoine
  • Crème végétale pour cuisiner (soja)
  • Au rayon épices, ce qui vous manque: cumin moulu, poivre noir, noix de muscade, cannelle, 
  • Une variété de riz que vous ne connaissez pas
  • 3 paquets de tofu nature

S'il y a d'autres trucs végés à côté du tofu qui vous tentent, achetez-en un ou deux. On trouve généralement du tofu préparé, des falafels, des trucs à tartiner et toutes sortes de burgers végétaux dans les supermarchés - certains sont super bons, d'autres moins, il faut tester...

Optionnel: si vous aimez ça, attardez-vous au rayon chips* et lisez les listes d'ingrédients sur l'un ou l'autre paquet et trouvez-en sans produits animaux ni ingrédients au nom incompréhensible (les crasses, ok, tant qu'on sait ce qu'on mange, non?) (conseil: les tout simples au sel et les chips de légumes, sont généralement ok)

Bonne surprise: vous allez découvrir que beaucoup de produits conventionnels, sans avoir été conçus pour les végétariens, se trouvent être 100% végétaux. C'est le cas des spéculoos Lotus, par exemple, et certains autres biscuits. Pour en savoir plus: le blog Vegan stuff in Belgium recense toute une série  de produits vegan vendus en Belgique - que ce soit en magasins bio ou dans les supermarchés.

Et maintenant, on mange.

Recette super simple - faire un houmous

Pois chiches, tofu, lentilles, ... Maintenant vous avez tout ce qu'il faut chez vous pour réaliser quelques grands classiques de la cuisine végétarienne... On va commencer par la Superstar: le houmous.

Pour deux portions
  • Une boîte de pois chiches
  • Le jus d'1/2 citron
  • 3 à 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, et plus si affinités 
  • Sel, poivre
Préparation
  1. Égouttez les pois chiches et versez-les dans un récipient haut avec tous les autres ingrédients
  2. Armez-vous de votre super mixeur, et pas de quartier
  3. Si la mixture est trop épaisse, ce qui est fréquent, n'hésitez pas à ajouter de un peu d'eau
  4. Assaisonner, goûter et rectifier
  5. Servir sur du pain, des crackers, ou comme trempette avec des crudités; vous pouvez le conserver deux trois jours au frigo.

1. Versez tous les ingrédients dans un récipient haut

2. Armez-vous de votre super mixeur, et pas de quartier

bzzzzzzzt
Pour aller plus loin: maintenant que vous savez faire un houmous basique, testez toutes les variantes que vous voulez (par exemple avec l'un des trucs suivants: cumin, chili, oignon, tahini, betterave rouge, jus d'orange, ras el hanout, coriandre, menthe fraîche ou aneth - ce sont mes houmous préférés)



***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)