mardi 25 avril 2017

Oranje balletjes

Ce 27 avril, c'est le koningsdag: la fête nationale néerlandaise et les 50 ans du Roi Alex: ...des boulettes oranges s'imposent donc!

Pour une expérience encore plus dutch, vous pouvez remplacer la pâte de noisettes par du pindakaas, évidemment! En ce qui concerne les graines, le lin est indispensable pour la texture, mais à part ça, prenez ce que vous avez dans le placard (sésame, tournesol, potiron, cumin, nigelle, ...).




Pour une douzaine de balletjes
  • 2 carottes cuites
  • 2 càs de graines de chanvre décortiquées
  • 2 grosses càs de pâte de noisette (ou de pindakaas)
  • 2 càs de graines de lin
  • 2 càs de graines de sésame (ou d'autres graines)
  • 2 càs de graines de sésame pour rouler les boulettes dedans
  • 2 càc de thym
  • 2 pincées de piment
  • 2 pincées de sel
  • 2 càc de vinaigre de cidre 
  • 2 càc d'oignon séché
  • 2 càc de raisins de Corinthe (facultatif)

Préparation
  1. Mixer les carottes cuites avec la pâte de noisettes
  2. Ajouter tous les autres ingrédients, mélanger, goûter et rectifier l'assaisonnement
  3. Laisser reposer la pâte une petite heure au frigo
  4. Former des boulettes (il faut se mouiller les mains pour que ça ne colle pas)
  5. Rouler les boulettes dans les graines de sésame
  6. Conserver au frigo
  7. Excellent avec un petit verre de maitrank artisanal
Fan des Pays-Bas?...Retrouvez toutes nos recettes néerlandaises! 

vendredi 7 avril 2017

Pâté gaumais


L'autre jour j'ai fait une tourte pour la première fois de ma vie: c'était ma tourte première fois*.

... Mais ce n'était pas n'importe quelle tourte, non, c'était un pâté gaumais! 

Selon Wikipedia, le pâté gaumais est une tourte "farcie de morceaux nobles de viande de porc"... Heu... Bref, j'ai choisi le morceau le plus noble que je connaisse: le seitan.

Si vous souhaitez faire votre propre seitan, je vous conseille cette recette de seitan cochon, qui très bien adaptée à tous ces plats rustiques où ce qu'on met toujours du porc parce qu'on est chez nous ma bonne dame. Cuisez-le sans torchon et dans un bouillon bien gras, pour qu'il soit bien spongieux et goûtu (il faut qu'il absorbe bien la marinade).


Ingrédients
Pour la pâte:
  • 300g de farine
  • 80g d'huile de coco fondue
  • 1 verre de lait de soja
  • 1/2 bloc de levure fraîche (ou un bloc entier mais ça donne un goût - moi j'adore)
  • 1 càc de sucre
  • 1/2 càc de sel
Pour l'intérieur:
  • 400g de seitan
  • 1 gros oignon rouge (voire deux)
  • 1 échalote
  • 1 gousse d'ail (facultatif)
  • 1 verre de vin de moselle (Rivaner)
  • 2 ou 3 càs de vinaigre de vin rouge
  • 1 branche de thym, 1 branche de romarin, deux feuilles de sauge, une feuille de laurier
  • poivre noir, sel


Préparation
  1. Hacher finement l'oignon et l'échalote, écraser la gousse d'ail, couper le seitan en gros cubes
  2. Placer le tout dans un grand saladier avec le vin, le vinaigre et les herbes;
  3. Laisser mariner plusieurs heures, genre 5 à 8 heures.
  4. Pour faire la pâte, procéder comme pour du pain: délayer la levure dans un peu de lait tiède avec le sucre, ensuite ajouter à la farine
  5. Ajouter l'huile fondue, et, progressivement, le lait; pétrir affectueusement
  6. Couvrir d'un linge et laisser lever une heure au chaud
  7. Quand la pâte est levée, la séparer en deux portions, une pour le fond de la tourte et une un chouia plus petite pour le dessus
  8. Abaisser la pâte en deux grands disques (l'un doit tre légèrement plus grand que l'autre) et disposer le grand rond dans la fond du petit moule à tarte hérité de votre grand-oncle et dont vous vous servez tous les 5 ans
  9. Égoutter le seitan avec l'oignon (ôter les herbes); garder la marinade
  10. Disposer le seitan sur le fond de la tourte et recouvrir du deuxième disque de pâte
  11. Bien sceller les bords (mouiller vos doigts)
  12. Faire un petit trou au milieu comme pour les frangipanes, pour que la vapeur puisse sortir
  13. Faire cuire au four à 180 degrés pendant 40 à 50 minutes
  14. Vers la fin, on peut badigeonner la tourte avec un peu de jus de marinade pour lui donner une plus jolie couleur

Servir chaud ou froid, avec une petite salade et un verre de maitrank.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Copyright JMN


jeudi 6 avril 2017

touffaye gaumaise accompagnée de sa petite salade des champs

La touffaye (du gaumais tofu, qui signifie bienveillant) est un plat gaumais traditionnel et rustique comme on les aime, à base d'oignons et de pommes de terre. 

Ce qui est vraiment chouette avec la touffaye c'est la petite salade de feuilles de pissenlit qui l'accompagne. Jusque là, j'étais convaincue de détester les feuilles de pissenlit, qui sont très amères. Or dans cette recette, la douceur des oignons équilibre parfaitement l'amertume du pissenlit. Le tofu brouillé complète le tableau gustatif.



Pour trois ou quatre portions
  • 3 oignons rouges
  • 400g de pommes de terre plutôt fermes et pas trop grandes
  • 1 branche de thym, 1 feuille de laurier, 1 petite branche de romarin
  • 3 à 4 càs d'huile (d'olive, de tournesol ou de coco, par exemple)
  • (facultatif) 200g de tofu fumé
  • poivre et sel (idéalement du sel fumé)
 Pour la salade:
  • 1 poignée de feuilles de pissenlit frais (à défaut, prenez des scaroles ou de la catalogne)
  • 200g de tofu nature
  • huile d'olive
  • assaisonnement: kala namak, thym, cumin, safran, piment (moulus)
Préparation
  1. Couper le tofu fumé facultatif en petits dés et les faire rissoler dans l'huile dans une grosse marmite en fonte
  2. Couper les oignons en rondelles et les ajouter dans la casserole, cuire à feu moyen et surveiller (remuer de temps en temps)
  3. Ajouter les herbes dans la marmite
  4. Nettoyer les pommes de terre et les couper en 4 dans le sens de la longueur 
  5. Ajouter les pommes de terre dans la casserole avec un filet d'eau
  6. Laisser mijoter 30 minutes à feu modéré en surveillant bien (remuer régulièrement et ajouter de l'eau si nécessaire)
  7. Assaisonner, goûter et rectifier

Pour la salade:
  1. Préparer un tofu brouillé (couper le tofu en gros dés et le faire revenir à la poele, ajouter les épices et écraser grossèrement) - laisser refroidir
  2. Nettoyer les feuilles de pissenlit et les couper en gros morceaux
  3. Mélanger le pissenlit et le tofu brouillé et servir en accompagnement de la touffaye

Astuce: c'est encore très bon réchauffé le lendemain mais attention les oignons rouges deviennent gris donc c'est moche. Maintenant vous savez pourquoi on voit surtout la salade sur la photo.

mardi 4 avril 2017

Boisson rafraîchissante à l'aspérule

Nous sommes bientôt en mai, les aspérules poussent gentiment, il est temps d'aller en cueillir quelques brins pour se préparer LA boisson gaumaise par excellence - le Maitrank.


L'autre jour, une personne chère, que j'avais convaincue de gouter une gorgée de kefir contre la promesse d'un verre de maitrank juste après, m'a suggéré de tester un kefir à l'aspérule... Mais!!! ...En voilà une idée qu'elle est bonne! J'ai immédiatement déposé un brin d'aspérule dans une bouteille de kefir, et j'ai gouté le lendemain matin... C'était super bon. C'est comme du maitrank, mais qu'on peut boire le matin. Dans la vie, je cherchais la perfection: je l'ai trouvée.

Pour les amateur-es de kefir, je vous encourage promptement à tester.

Pour les amateur-es d'eaux aromatisées (...c'est plus simple que le kefir), j'ai testé une eau minérale aromatisée à l'aspérle, c'est excellent aussi, ça change de la menthe finalement: juste un ou deux brins d'aspérule dans une bouteille d'eau et c'est la fête.



Flambis à l'orval

Cuisiner avec de l'orval, vu la rareté du breuvage, ça peut sembler barbare, mais quand on y réfléchit... Si on en utilise juste 8cl, c'est surtout un bon prétexte pour boire 25 cl d'orval en toute discrètion dans la cuisine.


Pour 3 petits gateaux
  • 60g de speculoos
  • 10g d'huile de noix de coco fondue
  • 30g + 1càs + 3 càs de sucre de canne
  • 200g de tofu soyeux
  • 40g de crème d'amande
  • 3 càs d'amandes en poudre
  • 1 goutte d'extrait d'amandes
  • Si vous n'aimez pas les amandes, laissez tomber
  • 1g d'agar agar
  • 8 cl d'orval
  • 1 morceau d'écorce d'orange
  • Encore 1g d'agar agar
Prévoir des carrés ou cercles à dresser. Alternativement, vous pouvez présenter le dessert dans des verres (et utiliser un peu moins d'agar agar, voire pas du tout) Je vous recommande cette option si vous devez transporter les desserts, si vous n'avez pas d'emporte-pièce, pas d'agar agar, ou pas de balance de précision pour mesurer l'agar agar.

Préparation
  1. Écraser le speculoos et y ajouter l'huile de noix de coco fondue, 1 càs de sucre, et un chouia d'orval (4cl); mélanger et appliquer dans le fond des carrés ou cercles à dresser en compactant bien le brol
  2. On prépare ensuite le "blanc": mixer le tofu soyeux, le sucre, la poudre d'amandes et 1g d'agar agar; porter à ébullition juste deux minutes, ôter du feu, ajouter la crème, l'extrait d'amandes et bien mélanger
  3. Laisser refroidir quelques minutes, ensuite verser délicatement cette mixture dans les cercles par dessus le fond en speculoos. Ne remplissez pas complètement les emporte-pièce, laisser au moins 5 mm de bord
  4. Laisser refroidir et figer complètement (au frigo)
  5. Enfin, on prépare le coulis: mélanger 4cl d'orval, 1g d'agar agar, 3 càs de sucre porter à ébullition juste deux minutes en mélangeant bien; en prélever une cuillère pour gouter et éventuellement rajouter du sucre (parce que c'est amer quand même hein)
  6. Une fois que c'est bon, déposer délicatement le coulis sur les gâteaux (avec une cuillère)
  7. conserver au frigo et oter délicatement le cercle ou carré à dresser juste avant de servir (utiliser un coupeau pour détacher le gateau de la paroi). 
  8. En principe ça tient. Dans le cas contraire, prendre un air innocent et prétendre que c'est normal.  


 

lundi 3 avril 2017

Matoufu

On commence la semaine par un bon gros brunch pour avoir plein d'énergie jusque vendredi.

Pas tout à fait gaumais mais quand même luxembourgeois, puisque le matoufé est un plat rustique traditionnel de la Famenne, qui est d'ailleurs la région de notre binamé minisse René Collin.

C'est simple, rustique, épais et roboratif. On aurait plutôt du l'appeler M'étouffer.




Pour deux portions (ou une seule pour les vrais Ardennais, ou trois pour les chochotes de Bruxelles)

  • 200g de tofu soyeux
  • 100g de tofu fumé
  • 20 cl de lait de soja
  • 3 càs de farine
  • 1 bonne pincée de kala namak 
  • 1 pincée de paprika fumé
  • 1 mini pincée de safran
  • huile d'olive
  • sel, poivre

Préparation
  1. Bien délayer la farine dans le lait, ensuite ajouter le tofu soyeux, le kala namak et le safran et passer au mixeur plongeur (obligé)
  2. Couper le tofu fumé en petits dés et les faire rissoler à la poele, dans l'huile, avec un peu de sel et le paprika fumé
  3. Une fois cuits, réserver les dés de tofu fumé
  4. Verser ensuite la préparation au tofu soyeux dans la poele
  5. Faire cuire à feux moyen quelques minutes, en remuant constamment, jusqu'à épaississement
  6. Saler et poivrer, rectifier
  7. Servir sur une grosse tranche de pain rustique, ajouter les dés de tofu fumé par dessus, avec éventuellement un brin de ciboulette ou d'ail des ours pour faire joli

jeudi 30 mars 2017

Une ardeur d'avance

Ah, le printemps, les petites fleurs... Le moment idéal pour aller faire un petit tour dans la plus verte de nos provinces: le Luxembourg belge... Une excellente occasion de mettre à l'honneur notre bon terroir wallon dans le cadre de la campagne 40 jours sans viande. 

grande semaine gaumaise


Retrouvez vos spécialités gaumaises préférées toute la semaine prochaine sur From Belgium Witloof!